in

Simuler l’orgasme, un acte inutile ?

Crédits : iStock

L’étude date de quelques années, mais peut-être est-il bon de le rappeler : mesdames et messieurs, il serait inutile de simuler l’orgasme, car votre partenaire serait capable de le voir.

Nous sommes beaucoup à savoir que pour le bon fonctionnent d’un couple – et savoir si chacun prend son plaisir – chaque partenaire doit pouvoir communiquer et également ressentir les émotions de l’autre. Cette capacité de ressenti confère donc aux partenaires la capacité à détecter une simulation d’orgasme, selon une étude menée par des chercheurs de l’Université de Waterloo (Canada) et publiée en août 2013 dans la revue Archives of Sexual Behaviour.

Les hommes et les femmes ne sont pas vraiment égaux face au plaisir et à l’orgasme, mais chacun des partenaires devrait pouvoir y trouver son compte. Avec le temps, les couples apprennent à se connaître et ont tendance à reproduire régulièrement les mêmes pratiques, dans une sorte de routine que les chercheurs nomment « script sexuel ». Celle-ci s’installe au fur et à mesure que chacun des membres du couple comprend ce qui fournit du plaisir à son partenaire, et se focalise sur ces aspects.

L’étude des chercheurs canadiens avait réuni 84 couples hétérosexuels, dont chacun des membres devait répondre à des questions concernant leur niveau d’engagement dans la relation, le degré de satisfaction dans cette vie de couple. Les questions concernaient aussi leur niveau de communication sur les questions de sexualité. Par ailleurs, des tests étaient menés afin de déterminer la capacité de chacun à comprendre les émotions de l’autre.

Selon les résultats, les hommes et les femmes sont assez bons pour percevoir le degré de satisfaction sexuelle de leur moitié, et ce particulièrement s’il y a une bonne communication entre les deux. En revanche, ce dialogue n’est pas essentiel dans le cas d’un individu capable de comprendre les émotions de son partenaire – et donc de savoir si il ou elle a atteint l’extase.

Ainsi, simuler l’orgasme dans les couples stables et de longue durée serait inutile, et même dangereux dans la mesure où cela peut conduire à une un script sexuel inadapté. Imaginons une femme simulant l’orgasme, et que son ou sa partenaire ne soit pas capable de le comprendre. Croyant bien faire les choses, il ou elle aura ainsi tendance à continuer sur le même ton, « validé » en apparence par sa compagne.

Sources : The TelegraphFutura Sciences

Articles liés :

Peut-on trouver la mort pendant l’orgasme ?

D’où vient l’orgasme féminin ? Des chercheurs pensent avoir la réponse !

Les rats aussi semblent connaître l’orgasme