in

Cet homme est le seul a avoir été inhumé sur la Lune jusqu’à aujourd’hui

L'empreinte de pas de Buzz Aldrin sur la Lune Crédits : NASA

L’américain Eugene Merle Shoemaker a été un pionnier dans le domaine de la planétologie dans les années 1960. Il est pour l’instant le seul à avoir eu le privilège de reposer sur la Lune après sa mort.

L’astronome Eugene M. Shoemaker, dont l’histoire est loin d’être étrangère pour les passionnés, est célèbre pour la co-découverte en 1993 de la comète portant son nom : Shoemaker-Levy 9. Celle-ci s’était disloquée à l’approche de la planète Jupiter avant de la percuter en 1994. La découverte et le suivi de cette comète a eu beaucoup de sens dans les années 1990 puisqu’il s’agissait de la toute première fois que l’humanité pouvait directement observer une collision planétaire.

Considéré comme étant un des pères fondateurs de la planétologie, science comparant les caractéristiques des différentes planètes, Eugene M. Shoemaker a également participé à l’entrainement des astronautes des missions Apollo en leur apportant une formation complète sur les caractéristiques et spécificités de la Lune. Surtout, cet homme d’influence érigé comme un véritable modèle, n’a pas pu réaliser son rêve de devenir lui-même astronaute et ce pour des raisons médicales.

Crédits : NASA/PUBLIC DOMAIN

Décédé en 1997 suite à un terrible accident de la route à l’âge de 69 ans, l’intéressé a été célébré par la NASA de la meilleure façon qu’il soit. L’agence spatiale américaine a tout simplement décidé d’expédier les cendres de son corps sur la Lune en 1999, en collaboration avec la société Celestis spécialisée dans le transport de restes funéraires humains dans l’espace.

Alors que Eugene M. Shoemaker reste la première personne a avoir bénéficié de ce traitement depuis presque une vingtaine d’années, d’autres devraient suivre dans un avenir assez proche comme l’indique Charles Chafer, le PDG de Celestis, évoquant « une ère d’abondance de l’accès commercial à l’espace » dans un article d’Atlas Obscura du 24 octobre 2017.

Sources : Atlas ObscuraSlate