in

Des scientifiques ont déterminé quels critères déterminaient la « beauté » d’un pénis aux yeux d’une femme

Des chercheurs de l’université de Zurich (Suisse) ont réalisé une étude auprès d’une centaine de femmes dans le but de déterminer quelles caractéristiques du pénis avaient le plus d’importance pour elles. À n’en pas douter, les résultats obtenus vont rassurer plus d’un homme…

Messieurs, si vous vous êtes un jour demandé si l’aspect de votre pénis correspondait aux attentes de la gent féminine, la science vient aujourd’hui vous aider à trouver la réponse. En effet, dans le cadre d’une étude plus large portant sur une malformation de l’appareil génital masculin, des chercheurs de l’université de Zürich ont testé des femmes pour connaître la perception qu’elles avaient de différents pénis.

Cette malformation, appelée hypospadias, se caractérise par un mauvais emplacement du méat urinaire qui, au lieu d’être placé normalement au bout du gland, se retrouve sur la face antérieure du pénis. Bien que cette malformation soit opérable, le patient peut rester relativement complexé par l’apparence de son sexe. C’est donc pour tenter d’évaluer la façon dont les femmes percevaient ces pénis corrigés chirurgicalement que les chercheurs suisses ont décidé de mener une étude dont les résultats viennent d’être publiés dans la revue The Journal of sexual medicine.

Pour ce faire, les scientifiques ont présenté à 105 femmes, âgées de 16 à 45 ans, différentes photos de sexes masculins qui avaient été opérés ou non pour un hypospadias. Sur chaque image de verge, les participantes devaient, en fonction du degré d’importance qu’ils revêtaient à leurs yeux, noter huit aspects différents: l’esthétique générale, l’apparence des poils pubiens, la peau du pénis, la circonférence, la forme du gland, la longueur du pénis, le scrotum, et enfin la position et la forme du méat urinaire.

Bonne nouvelle pour les personnes complexant sur la taille de leur pénis ou qui seraient atteintes par l’hypospadias, les résultats de l’étude ont montré que la longueur de la verge, la position et la forme du méat urinaire, ainsi que l’apparence du scrotum étaient les critères ayant été jugés comme les moins importants. À l’inverse, la gent féminine apporterait une attention toute particulière à l’esthétique générale du pénis, aux poils et à la peau.

Ainsi, même si du propre aveu des chercheurs cette étude ne présente pas de grande valeur statistique compte tenu du faible nombre de participants, ces résultats permettent néanmoins d’émettre l’hypothèse que les pénis ayant subi une intervention visant à corriger la position du méat sont perçus comme à peu près normaux par les femmes. « Nous suggérons aux patients et à leurs parents de prendre connaissance de ces résultats pour prévenir toute honte », ont ainsi déclaré les chercheurs, relayés par le site 20minutes. En outre, pour le reste de la population masculine se posant des questions quant à l’apparence de leur pénis, les conclusions de cette étude vont, à n’en pas douter, en rassurer plus d’un…

Sources : The Journal of sexual medicine20minutes

– Illustration : iStockphoto