in

Conflit Russie-Ukraine : les dauphins entrent en guerre

Crédits : gillag/Pixabay

La Russie semble avoir déployé ses dauphins militaires entraînés dans le cadre de son projet d’invasion de l’Ukraine. Les images satellites analysées par l’US Naval Institute (USNI) suggèrent en effet qu’au mois deux enclos ont été déplacés pour protéger une base navale en mer Noire.

Des dauphins pour faire la guerre

Il y a tout juste trois ans, les autorités norvégiennes rapportaient la présence d’un béluga « pas comme les autres » près de l’île d’Ingøya. L’animal semblait en effet très habitué à la présence humaine alors qu’il s’agit d’une espèce d’ordinaire très craintive. Il portait en outre un harnais de fabrication russe, le genre d’attirail permettant d’attacher plusieurs appareils. Très vite, la Norvège a supposé que l’animal pourrait être une recrue de la Russie formée par le Kremlin.

Ce ne serait pas nouveau. Rappelons en effet que les Soviétiques et Américains s’appuyaient sur la discrétion et l’intelligence des phoques et autres dauphins pendant la guerre froide pour opérer plusieurs manœuvres. Le plus souvent, ces animaux étaient chargés de poser ou détecter des mines sous-marines ou encore recrutés pour le transport de torpilles. D’après le Guardian, les États-Unis auraient ainsi dépensé au moins 28 millions de dollars pour entretenir leurs propres troupes animales.

À l’est, après la chute de l’URSS, les dauphins ont été pris en charge par l’armée ukrainienne. L’Ukraine avait d’ailleurs entamé un nouveau programme d’entraînement en aquarium près de Sébastopol en 2012. Cependant, à peine ressuscité, ce programme est finalement tombé aux mains des Russes après l’invasion de la Crimée en 2014. L’Ukraine avait demandé le retour des animaux, en vain. Moscou prévoyait en effet d’étendre ce programme.

De récents rapports de médias russes confirment aujourd’hui que le régime de Vladimir Poutine est toujours intéressé par le sujet. Nous savons en effet qu’un institut, situé à Saint-Pétersbourg, coopère encore aujourd’hui avec l’armée russe pour étudier les animaux à des fins pratiques. En général, les dauphins sont entraînés dans la baie des Cosaques, en mer Noire.

Du mouvement en mer Noire

Ce qui nous ramène au conflit en cours. Selon l’US Naval Institute (USNI), deux enclos à dauphins auraient été déplacés en février, au début de l’invasion, et placés à l’entrée du port de Sébastopol. Son emplacement à la pointe sud de la péninsule de Crimée, annexée à la Russie en 2014, en fait une base stratégique.

Les navires stationnés sur place paraissent hors de portée des missiles ukrainiens. Toutefois, l’USNI pense que ces enclos contiennent des dauphins possiblement recrutés pour contrer les tentatives de sabotage sous-marin.