in

La prothèse de main nouvelle génération arrive bientôt

Crédits : Capture vidéo / Youtube / GeoBeats News

Dean Kamen, a annoncé la création d’un bras articulé nouvelle génération en 2010. Après avoir été approuvé par la FDA (l’organisme responsable de la surveillance sanitaire et alimentaire américain) il y a 2 ans, l’inventeur du Segway affirme que le produit sera disponible au grand public d’ici la fin de cette année.

L’homme qui a créé ce véhicule électrique que l’on voit de partout a annoncé via sa société Mobius Bionics l’arrivée prochaine de sa nouvelle prothèse de main. Ce produit va être un petit bijou de technologie. La prothèse sera entièrement faite sur mesure avec une imprimante 3D. Répondant au nom de « LUKE Prosthetic Arm » (Prothèse de bras LUKE), elle promet également des avancées qui n’étaient pas possibles jusqu’à maintenant et notamment la possibilité d’avoir une dextérité jamais égalée.

Dean Kamen promet la possibilité de porter son verre à sa bouche sans en renverser le contenu. La main possède en réalité quatre moteurs et des capteurs d’adhérence qui permettent à la fois de saisir des objets qui sont petits et fragiles, mais également de porter des objets qui sont beaucoup plus lourds. Vous pouvez désormais vous enregistrer pour dire que vous êtes intéressé par cette prothèse qui d’ailleurs n’est pas faite uniquement pour la main. La prothèse peut monter jusqu’à l’épaule.

Alors, pourquoi avoir attendu si longtemps ? Le chemin a été difficile. Pour commencer, Dean Kamen a avoué ne pas avoir trouvé d’entreprises intéressées par le projet en 2010. Et même depuis, peu de personnes se sont montrées séduites par la prothèse. En tout cas, nous sommes contents qu’ils aient réussi, car Mobius Bionics et son directeur nous laissent miroiter une réelle révolution : « Jusqu’à maintenant, le design des prothèses de bras a été conçu uniquement pour les changements incrémentaux. Nous avons développé LUKE pour pouvoir changer la donne pour les amputés en créant un système innovant et intégré qui permet d’énormes fonctionnalités et une indépendance pour les soldats blessés et les autres personnes amputées ». À voir fin 2016 donc.

Sources : ubergizmo, engadget, engadget, jewishbusiness, mobiusbionics