in

Découvrez la première image de Jupiter envoyée par la sonde Juno

Crédits : NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS

La sonde Juno, en orbite autour de Jupiter depuis le 5 juillet dernier, nous envoie ses premières photographies de la planète géante gazeuse, ainsi que trois des quatre lunes galiléennes (les plus grands des satellites) de la planète : Io, Europe et Ganymède.

Six jours après son arrivée dans la banlieue de Jupiter, la plus grande usine planétaire de notre Système Solaire, la sonde Juno est d’ores et déjà opérationnelle. En témoigne cette première image composite signée de la JunoCam. Vous y verrez la géante de gaz, à gauche, suivi de Io, Europa et Ganymède, trois de plus grosses lunes. Cette scène, envoyée le 10 juillet alors que Juno se trouvait à 4,3 millions de kilomètres de sa cible, indique qu’elle a survécu à son premier passage à travers les importants champs de radiations de Jupiter sans dommages. Scott Bolton, responsable scientifique de la mission au Southwest Research Institute à San Antonio (Texas), se dit quant à lui « impatient de voir les premiers clichés des pôles de Jupiter ».

2-junospacecra
Crédits : NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS

L’image ci-dessus nous montre donc Jupiter et sa Grande Tache rouge, un anticyclone de la taille de la Terre situé dans l’hémisphère sud de la planète. Vous retrouvez à sa droite Io, et son intense activité volcanique (une centaine de volcans répertoriés), quatrième plus grand satellite du Système solaire situé à un peu plus de 128 millions de kilomètres de la Terre. En haut à droite se trouve Europe, le satellite glacé de Jupiter qui abrite un océan liquide caché sous sa surface. Et enfin Ganymède, en bas à droite, qui cache également un océan sous sa surface (confirmé par Hubble en 2015). Océan qui contiendrait plus d’eau que tous ceux de la Terre réunis.

Comme vous pouvez le voir, l’image est un peu floue. N’en voulez pas à Juno, il s’agit là d’un premier jet, d’un apéritif, d’une ébauche, d’un amuse-gueule. Pour la première image en haute résolution de la JunoCam, il faudra attendre le 27 août prochain, lorsque Juno passera de nouveau à proximité de Jupiter. D’ailleurs, la NASA prévoit de mettre à disposition toutes les vues prises par la JunoCam sur Internet.

Source