in

Pourquoi vous devriez passer au moins 2 heures par semaine dans la nature ?

Crédits : pixnio.

Une récente étude confirme les bienfaits de la nature sur la santé et le bien-être. Deux heures par semaine peuvent réellement faire la différence.

Une étude publiée il y a quelques semaines dans Frontiers in Psychology nous avait déjà témoigné des bienfaits de la nature sur la santé. La “dose” recommandée était quotidienne : 20 à 30 minutes par jour. De quoi réduire efficacement le niveau de stress. De nouvelles recherches – à paraître prochainement dans Science Advances – vous proposent aujourd’hui une dose hebdomadaire. Les personnes qui passent au moins 120 minutes dans la nature par semaine seraient en effet en meilleure santé (physique et psychologique) que celles et ceux qui passent moins (ou pas du tout) de temps dans la nature.

Une solution gratuite et accessible

C’est du moins ce que propose une équipe de chercheurs, qui s’appuie sur les données de près de 20 000 personnes en Angleterre. Et peu de contraintes pourront vous empêcher de “prendre le temps”. Ces deux heures hebdomadaires peuvent en effet se faire en une seule ou en plusieurs fois. Les résultats sont les mêmes que vous soyez une femme ou un homme, un jeune ou un moins jeune. Qu’importe également votre classe sociale, ou votre groupe ethnique. Que vous viviez en ville (les parcs font l’affaire) ou à la campagne. Bref, le message est le suivant : vous n’avez plus d’excuses.

« Il est bien connu que passer du temps à l’extérieur dans la nature peut être bénéfique pour la santé et le bien-être des personnes, mais jusqu’à présent, nous n’avons pas été en mesure de dire à quel point, explique Mat White, de l’école de médecine de l’Université d’Exeter (Royaume-Uni). La majorité des sorties en nature effectuées dans le cadre de cette étude ont eu lieu à moins de trois kilomètres du domicile. Par conséquent, même se rendre dans des espaces verts urbains locaux semble être une bonne chose. Deux heures par semaine, espérons-le, constitue un objectif réaliste pour de nombreuses personnes, en particulier quand il est possible de les répartir sur une semaine entière pour en obtenir les effets bénéfiques ».

nature
Crédits : Pixabay

Pour les chercheurs, le fait de passer du temps seul·e, entre amis ou en famille dans des milieux naturels permet de réduire le stress, à l’origine de nombreux maux physiques et psychologiques. « Les conclusions actuelles offrent un soutien précieux aux praticiens de la santé en leur faisant des recommandations sur le fait de passer du temps dans la nature pour améliorer la santé et le bien-être de base, similaires aux recommandations pour une activité physique hebdomadaire », conclut Terry Hartig, co-auteur de l’étude. Ces recommandations d’un nouveau genre, certains médecins écossais commencent d’ailleurs à les prescrire.

Source

Articles liés :

Seulement cinq pays se partagent désormais 70 % de la nature sauvage du monde

Sixième extinction : la nature aura besoin de 5 millions d’années pour s’en remettre

Les phasmes, professionnels du camouflage en milieu naturel