in

Pourquoi l’armée française va recruter des écrivains de science-fiction

Crédits : Pixabay

Des écrivains de SF dans l’armée française, en voilà une idée étonnante ! Selon les responsables du projet, il est question de permettre à ces auteurs d’imaginer des scénarios et autres situations auxquels les militaires n’auraient pas pensé !

Une « Red Team »

Dans un communiqué du 11 juillet 2019, l’Agence française de l’innovation pour la défense (AID) a présenté la première édition du Document d’Orientation de l’Innovation de Défense (DOID). Pour l’occasion, une équipe baptisée Red Team a été formée, composée d’auteurs de SF, mais également de futurologues.

Selon la publication, il est question d’associer l’innovation « planifiée » de l’armée concernant les programmes et systèmes militaires de demain avec l’innovation « ouverte », tirant parti du monde civil. Autrement dit, le rôle de cette Red Team sera d’imaginer les ruptures à venir afin d’aider l’armée à rester opérationnelle et à conserver son autonomie stratégique.

Crédits : Agence française de l’innovation pour la défense (AID)

Une initiative intéressante

Il faut néanmoins savoir qu’il n’est aucunement question que cette Red Team oriente clairement la stratégie militaire de la France ! Il s’agit plutôt d’un soutien d’ailleurs assez modeste, qui pourrait parfois permettre à l’armée de remettre en cause ses propres certitudes. En somme, ces auteurs représenteront un genre de nouveaux conseillers, tandis que leurs « prédictions » devraient rester secrètes. Ces affirmations sont celles de Bruno Tertrais, directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique dans une interview réalisée par 20minutes le 17 juillet 2019.

« Personne ne dit que le ministère des Armées va acheter, au sens intellectuel, toutes les idées, parfois farfelues ou saugrenues, que pourraient avoir les auteurs de science-fiction. […] Il s’agit ici de scénarios technologiques qui peuvent compliquer de manière inattendue la tâche des ingénieurs et des militaires. Imaginons par exemple qu’un pays tel que la Russie progresse de manière spectaculaire sur l’ordinateur quantique avec toutes les conséquences que cela peut avoir sur le secret des communications », a déclaré l’intéressé.

Cette nouvelle intervient quelques semaines après le Salon international de l’aéronautique et de l’espace au Bourget. Lors de cet événement, l’Armée avait déjà invité des scénaristes, des auteurs, des réalisateurs et autres développeurs de jeux vidéo dans le cadre d’une immersion. Cette initiative a été mise en place avec la Mission cinéma de la Délégation à l’information et à la communication de la Défense (DICoD). Le but ? Rapprocher le monde de l’industrie créative et le monde militaire afin de faciliter le travail de recherche et de documentation des scénaristes.
Articles liés :

Le futur Rafale F4 intégrera l’intelligence artificielle à son bord !

La France veut s’équiper d’un planeur hypersonique dans un futur proche !

SpaceX a aussi envoyé de la littérature de science-fiction dans l’espace

Yohan Demeure

Rédigé par Yohan Demeure

Licencié en géographie, j’aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné par l’Asie, les voyages, le cinéma et la musique, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.