in

Un poisson-loup géant pêché près de l’ex centrale de Fukushima

Crédits : iStock

Un poisson-loup géant (Anarhichadidae) a été pêché par un japonais non loin de Fukushima, où la catastrophe nucléaire de 2011 avait fait de nombreuses victimes et déversé l’eau contaminée des réacteurs dans l’océan. Une taille anormalement grande pour cette espèce qui soulève la question de l’impact de la catastrophe sur la faune.

Près de l’île d’Hokkaido, non loin de l’ex-centrale de Fukushima, un pêcheur japonais a remonté des fonds marins un poisson monstrueux que l’on croirait tout droit sorti d’un film de science-fiction. Le spécimen, appelé poisson-loup, ne dépasse d’ordinaire jamais plus de 1 m 20 de long, mais celui que le pêcheur Hiraka Hiroshi a sorti de l’eau approche allègrement les deux mètres.

Bien évidemment, on peut facilement faire le rapprochement avec la catastrophe nucléaire de Fukushima de 2011. En effet, le pêcheur a précisé évoluer aux abords de l’île d’Hokkaido, tout au nord du pays, près des eaux territoriales russes. Alors, poisson mutant ou simple anomalie ? Précisons qu’aucune étude n’est pour l’instant parvenue à évaluer l’impact écologique de la catastrophe de Fukushima.

2C6215BC00000578-0-image-a-248_1442415306123
Crédits : @hirahiroro sur Twitter

Source : Dailymail