in

Les pigeons, rois des cons ? 5 expériences qui nous prouvent que non !

Crédits : Ben_Kerckx / Pixabay

Souvent considérés comme un peu bêtes, les pigeons sont pourtant capables de prouesses cognitives qui les placent parmi les animaux les plus intelligents qu’il soit. Une vidéo nous propose de découvrir cinq expériences réalisées sur ces volatiles mal-aimés.

Les pigeons, rois des cons ? Eh bien non. Malgré le titre évocateur de la vidéo présentée ci-dessous, le pigeon est en réalité un oiseau des plus intelligents, malgré les idées reçues assez persistantes. C’est la chaîne YouTube Science de Comptoir qui nous propose en huit minutes de découvrir, à travers cinq expériences, les prouesses cognitives que sont capables de réaliser ces oiseaux urbains que l’on aime détester.

Parmi les prouesses qu’est capable de réaliser le pigeon (Columba), le simple fait de se reconnaître dans un miroir, ce qui prouve une conscience de lui-même. Une faculté qui, dans le règne animal, n’appartient qu’aux singes, aux éléphants, aux dauphins et à d’autres oiseaux comme les perroquets ou les corbeaux. Nos tant aimés chats et chiens, et même nos bébés âgés de moins de 18 mois, ne possèdent pas cette faculté.

Autre performance significative du pigeon, le fait qu’il soit capable d’utiliser des outils, comme le singe, si proche de l’homme. Cela a été prouvé il y a quelques années déjà, en 1984, lorsque des chercheurs sont parvenus à filmer des pigeons déplacer un cube pour se rendre capable de se saisir de nourriture jusqu’alors hors de portée. Autres particularités du pigeon, qui vit entre 5 et 10 ans en moyenne, il forme des couples stables qui se partagent toutes les tâches.

Plusieurs études menées en 1984, 1995 et 2001 ont également prouvé que les pigeons sont capables de discriminer deux styles musicaux et deux mouvements artistiques différents. Enfin, une dernière expérience montrée dans la vidéo ci-dessous prouve qu’en terme de logique, les pigeons sont parfois plus efficaces que les humains. Alors le pigeon, certainement pas roi des cons !

Source