in

Philip Morris demande une interdiction de la vente de cigarettes d’ici 2030

Crédits : PxHere

L’un des plus grands groupes cigarettiers du monde est favorable à une interdiction de la vente de cigarettes, un comble ! Et pourtant, le PDG de Philip Morris a bel et bien récemment affirmé cette volonté dans un journal britannique.

Plus de tabac au Royaume-Uni dès 2030 ?

Avec la China National Tobacco Corporation, Philip Morris (groupe Altria) fait partie des plus grands fabricants de cigarettes du globe. Dans un article du quotidien britannique The Telegraph publié le 24 juillet 2021, son PDG Jacek Olczak a lancé un appel au gouvernement du Royaume-Uni. L’intéressé a tout simplement prôné une interdiction de la vente de cigarettes d’ici une dizaine d’années.

Lors de son interview, Jacek Olczak a formulé quelques phrases pouvant étonner. Celui-ci a notamment affirmé que nous pouvons désormais envisager un monde sans cigarettes et que le plus tôt serait le mieux. Le PDG de Philip Morris a même fait un parallèle avec la décision du gouvernement britannique d’interdire des ventes de voitures thermiques pour 2030.

L’intéressé estime qu’une décision similaire concernant les cigarettes pourrait mettre fin à une certaine confusion qui régnerait chez les consommateurs. Selon lui, les fumeurs pensent que les alternatives au tabac sont encore plus nocives pour la santé.

non au tabac
Crédits : Julia Manga/ iStock

Des alternatives « meilleures pour la santé »

Moira Gilchrist – vice-présidente de la communication scientifique de Philip Morris – a également été amenée à s’exprimer. Cette dernière a rappelé que le meilleur choix est tout simplement d’arrêter de fumer. Le cas échéant, le but est d’orienter les consommateurs «vers des alternatives meilleures pour la santé». Il s’agit là d’une allusion à l’IQOS, un produit que Philip Morris présente comme une alternative à la cigarette. Le dispositif en question a recours à du tabac chauffé, permettant d’éviter au fumeur de subir les effets néfastes de la combustion.

Des produits sans fumée mais aussi sans nicotine, voici le nouveau credo du fabriquant. Philip Morris a pour but de réaliser 50 % de ses bénéfices d’ici 2050 en commercialisant ce genre de produits. Rappelons qu’en juin 2021, le groupe a fait l’acquisition de Fertin Pharma, un fabricant de gommes à la nicotine et de Vectura, une société de biotech dont les produits phares sont des médicaments contre les maladies respiratoires.

Seulement voilà, la communication de Philip Morris n’est pas au goût de tout le monde. Dans un article publié par la BBC le 28 juillet, une certaine Deborah Arnott est montée au créneau. La directrice générale de l’ONG Action on Smoking and Health (ASH) a interrogé sur la crédibilité des déclarations d’un groupe vendant une cigarette sur dix fumée dans le monde. Forest, une association de fumeurs a aussi réagi dans un communiqué du 26 juillet. Selon les responsables, il est ici question d’une « course à l’imbécilité » dont le seul effet sera de pousser les consommateurs vers des produits de contrebandes que vendent les groupes criminels.