in

En Angleterre, plus d’un milliard de cigarettes en moins sont fumées chaque année

Crédits : Pixabay

Près d’un milliard et demi de cigarettes en moins sont fumées chaque année en Angleterre depuis 2011, révèle une étude. Preuve que les mesures de lutte anti-tabac mises en place depuis plusieurs années portent leurs fruits.

Et si, en matière de lutte anti-tabac, l’exemple à suivre était l’Angleterre ? Une récente analyse financée par Cancer Research UK nous révèle en effet aujourd’hui que la consommation moyenne de tabac diminue régulièrement depuis 2011. Avec environ 118 millions de cigarettes en moins fumées tous les mois. Soit environ 1,4 milliard de cigarettes en moins fumées chaque année. Globalement, « seuls » 16 % des adultes seraient aujourd’hui fumeurs en Angleterre, contre environ 30 % en France. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue JAMA Network Open.

Un quart de cigarettes en moins

Pour ces travaux, les chercheurs ont comparé deux ensembles de données. Les ventes de cigarettes en Angleterre entre 2011 et 2018, et la consommation mensuelle de cigarettes auto-déclarée de plus de 135 000 personnes. Toutes ont été interrogées dans le cadre de l’étude Smoking Toolkit. Les deux ont donné sensiblement les mêmes résultats. Sur l’ensemble de la période, le nombre moyen de cigarettes fumées par mois avait diminué de 24,4 % selon les données de l’enquête (de 3,4 milliards à 2,57 milliards cigarettes fumées en moins). Et de 24,1 % selon les données relatives aux ventes (de 3,41 milliards à 2,58 milliards de cigarettes en moins).

« C’est brillant que plus d’un milliard de cigarettes en moins soient vendues et fumées chaque année en Angleterre, explique Sarah Jackson, principale auteure de l’étude. La baisse de la consommation nationale de cigarettes a été spectaculaire et a dépassé la prévalence du tabagisme, qui a été d’environ 15 % au cours de la même période. Ce qui signifie non seulement que moins de personnes fument, mais que ceux qui continuent de fumer fument moins. Des études comme celle-ci aident à nous donner une image précise de la consommation de cigarettes afin que nous sachions où nous en sommes. Et ce qu’il reste à faire ».

Crédits : Pixabay

Des mesures qui payent

Des résultats très encourageants donc. Il faut dire que la Grande-Bretagne n’a pas fait dans la demi-mesure. Depuis le début des années 90, le prix d’un paquet de cigarettes n’a cessé d’augmenter, grimpant de plus de 200 % comparé à il y a 30 ans. Des campagnes de sensibilisation et d’accompagnement ont également été mises en place. Le pays dispose en effet d’un réseau de Stop Smoking Centres, qui orientent vers des professionnels celles et ceux qui souhaitent arrêter. Enfin, notons également d’importantes mesures de répression. Une entrave à l’interdiction de fumer dans les espaces fermés et les lieux de travail (instaurée en 2007) peut en effet s’accompagner d’une amende de 2 500 livres (2 700 euros).

Articles liés :

Les mégots de cigarettes nuisent au développement des plantes

Même un peu d’alcool augmente le risque de fausse couche

Oui, l’alcool augmente bien le risque de cancer du sein