in

Pourquoi n’y a-t-il qu’un volcan sur la planète naine Cérès ?

Crédits : Nasa

C’est dans la ceinture principale d’astéroïdes à environ 2,7 unités astronomiques (UA) du Soleil que l’on trouve la planète naine Cérès. Son volcan de glace est l’une de ses caractéristiques notables, mais il est étrangement seul. Des scientifiques pensent savoir pourquoi.

Avec ses 950 kilomètres de diamètre, Cérès est le plus grand corps de la ceinture principale d’astéroïdes. C’est également la planète naine la plus proche du Soleil et donc la seule planète naine dans le système solaire interne. Sur cet astre on trouve l’Ahuna Mons, un cryovolcan qui culmine à 4 000 mètres d’altitude, ce qui en fait la plus grande structure de la planète naine. Mais pourquoi est-il si seul ?

Généralement, les cryovolcans n’apparaissent pas seuls. Pour des scientifiques de l’Université d’Arizona, l’Ahuna Mons n’était pas seul il y a quelques millions d’années, mais les autres cryovolcans se seraient affaissés. Ce ne serait pas à cause de l’érosion comme c’est le cas pour les structures terrestres, mais parce qu’ils auraient coulé.

Nasa

On appelle ce phénomène la « relaxation visqueuse ». À la manière des glaciers sur Terre qui se déplacent, la glace d’eau peut se détendre et changer de forme sans fondre. Ainsi, sur Cérès qui est composée en grande partie de glace d’eau, toute la surface peut s’écouler. Pour les scientifiques, ce phénomène peut également s’étendre à d’autres astres de glace comme Encelade, Titan ou encore Europe, mais Cérès étant le corps glacé le plus proche du Soleil, il y est particulièrement prononcé.

« La chaleur a aussi beaucoup à voir avec cela. C’est comme si vous mettiez un pot de miel dans le micro-ondes, le miel coule beaucoup plus vite qu’il ne le fait à température ambiante », explique Michael Sori, principal auteur de l’étude. Le processus de relaxation visqueuse peut prendre plusieurs millions d’années. Selon les scientifiques, Ahuna Mons étant un jeune cryovolcan d’environ 200 millions d’années, la relaxation visqueuse n’aurait pas encore eu le temps d’agir sur lui.

Ils devraient en savoir plus en étudiant un plat bombé localisé à proximité d’Ahuna Mons qui pourrait bien être le reste d’un volcan de glace qui s’est progressivement aplati sur plus de 500 millions d’années.