in ,

Non, ceci n’est pas un serpent !

Crédits : Andreas Kay / Flickr

La nature nous offre parfois des animaux aux dons singuliers. Cette chenille, dénommée Dynastor darius, a la particularité extraordinaire de former une chrysalide qui ressemble à s’y méprendre à une tête de serpent bien venimeux, la protégeant ainsi d’un grand nombre de prédateurs peu attentifs.

Nous vous avions montré il y a un an une chenille se transformant en serpent pour se défendre en cas de menace. Cette fois-ci, il s’agit de la nymphe d’une autre chenille, tout aussi bluffante.

Voici une photo prise d’un autre angle :

Les chrysalides étant immobiles pendant de longs jours (13 pour cette chenille), celles-ci sont des proies faciles pour les oiseaux. La Dynastor Darius a trouvé une parade incroyable : ressembler au prédateur de ses prédateurs pendant sa période de transformation.

Beaucoup d’insectes passant par le stade de nymphe utilisent des astuces de protection contre ceux qui aimeraient en faire leur déjeuner (camouflage, poison, mauvaises odeurs, texture désagréable, sifflement aigu, etc.), mais il faut reconnaître que le mimétisme de celui-ci est hors du commun.

Et voici le papillon sorti de son cocon :

On peut retrouver ce papillon dans les forêts humides d’Amérique latine.

Source : IFL Science

– Image principale : crédit Andreas Kay