in

La NASA enverra un nouveau rover sur Mars en 2020, pour y chercher des traces de vie

Crédits : NASA

La NASA envisage d’envoyer un nouveau rover sur Mars en 2020. Le robot aura pour mission d’examiner des parties de la planète dont les conditions auraient pu être propices à la vie microbienne, sondant dans les roches martiennes des traces de vie passées.

Curiosity s’est posé sur Mars en août 2012 et a déjà rapporté un grand nombre d’informations aux scientifiques. Nous savons, entre autres, que Mars a été un jour habitable, il y a environ 4 milliards d’années; que le cratère de Gale abritait jadis un grand lac alimenté par des rivières pendant des dizaines de millions d’années; ou encore que les sols abritent de l’azote et du méthane. Tant d’indices qui permettent aujourd’hui d’affirmer que Mars a été propice à la vie dans le passé. Mais la NASA veut aller plus loin, et envisage de lancer une nouvelle mission de recherche vers Mars en 2020. Le but : examiner des parties de la planète dont les conditions auraient pu être propices — dans un passé lointain — à la vie de microbes.

“Suite à un long examen et après avoir réalisé les principaux jalons de conception, la NASA est prête à passer au travail sur le design ainsi qu’à la construction d’un nouvel astromobile, dont le lancement est prévu pour l’été 2020. Quant à l’arrivée sur la Planète rouge, elle est programmée pour février 2021”, peut-on notamment lire sur le site de la NASA.

3651EBD200000578-0-image-a-1_1468607501918
Crédits : NASA

Connu sous le nom de Mars Rover 2020, notre Sherlock robotisé devrait donc mener son enquête sur une région de Mars où l’environnement antique pourrait avoir été favorable à la vie microbienne. Il permettra également de recueillir des échantillons de sols et de roches et de les mettre sous scellés, pour un retour potentiel vers la Terre.

“Cette mission marquera une étape importante dans les missions de la NASA vers Mars, puisqu’elle a pour but d’établir si la vie a existé sur cette planète, nous rapprochant toujours plus de l’envoi d’une mission habitée vers la Planète rouge”, a déclaré Geoffrey Yoder, administrateur agissant pour la Direction des missions scientifiques de la NASA.”

Afin de réduire les risques et de réaliser des économies, le rover 2020 ressemblera beaucoup à son prédécesseur d’une tonne, et ses six roues, mais avec un éventail de nouveaux instruments et des améliorations scientifiques qui permettront d’explorer Mars comme jamais auparavant. Par exemple, le rover réalisera la première enquête sur l’utilisation et la disponibilité des ressources martiennes, y compris l’oxygène, en préparation de futures missions humaines.

Notons que le rover sera également équipé d’une série de caméras et d’un microphone qui captureront des images encore jamais vues, ainsi que les sons de la séquence d’entrée dans l’atmosphère, de descente et d’atterrissage de l’engin. Des données d’ingénierie précieuses pour aideront sans aucun doute à la planification des futurs atterrissages sur Mars… et au montage de vidéos palpitantes.

Source : Dailymail