in

Myrtilles, mûres, cerises, vin rouge… Ces amis de la libido

Crédits : Pixabay

Une alimentation riche en flavonoïdes, un antioxydant présent notamment dans les myrtilles, les cerises, les mûres ou encore le vin rouge, réduirait les risques de troubles de l’érection, comme l’affirme une récente étude.

Dans l’American Journal of Clinical Nutrition, une étude publiée cette semaine, et issue d’une collaboration entre chercheurs de l’Université d’East Anglia, en Angleterre, et de l’Université d’Harvard, aux États-Unis, affirme qu’une alimentation riche en flavonoïdes réduit de 14 % les risques de troubles de l’érection, et jusqu’à 21 % de risques en moins en pratiquant de l’exercice physique.

Les flavonoïdes sont un antioxydant que l’on trouve notamment dans les baies. « Ils sont présents dans de nombreux végétaux, tels que les fruits, les légumes, le thé, les herbes et le vin », explique le professeur Aedin Cassidy, en charge cette étude. Les troubles de l’érection touchent aujourd’hui près de la moitié des hommes matures.

Crédits : Pixabay

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont étudié de près six types différents de flavonoïdes et ont noté que trois d’entre eux étaient particulièrement bénéfiques, les anthocyanidines (présents dans les myrtilles, cerises, mûres…), les flavones et les flavonols (présentes dans les agrumes). L’avantage, c’est qu’une consommation à haute dose n’est pas nécessaire pour bénéficier de leurs bienfaits. « En termes de quantité, on parle de quelques portions par semaine », déclare le professeur Aedin Cassidy.

Sources : American Journal of Clinical NutritionMetronews