in ,

Il meurt dissous dans une source d’eau acide du Parc du Yellowstone

Crédits : shandianxiaojie_526 / Pixabay

Aussi exceptionnel et beau soit-il, le Parc National du Yellowstone, aux États-Unis, n’en est pas moins dangereux si l’on sort du cadre sécurisé des visites. Ce mardi 7 juin, un homme y a perdu la vie dans d’atroces conditions.

Dans le Parc National du Yellowstone, dans l’état du Wyoming aux États-Unis, on compte pas moins de 300 geysers et 10 000 sources d’eau chaude. L’activité géologique y est forte, notamment en raison du supervolcan caché dans ses entrailles. Ce mardi 7 juin 2016, un jeune homme de 23 ans a perdu la vie, tombé dans une source d’eau chaude et acide du Norris Geyser Basin, qui a entièrement dissous son corps.

C’est au cours d’une visite du Parc naturel que Colin Nathaniel Scott (23 ans) et sa soeur sont sortis du chemin balisé de randonnée. À environ 200 mètres de celui-ci, l’homme a trébuché et a terminé sa chute dans une source d’eau chaude et acide du Parc. Sa sœur a immédiatement prévenu les rangers, lesquels ont cessé les recherches le lendemain, n’ayant plus aucune chance de le retrouver. L’eau chauffée à environ 100°C et très acide a dissous le corps du jeune homme. Seuls quelques effets personnels ont survécu.

« Les geysers déposent de fines couches de silice justement appelées ‘geysérites’. Elles sont très fragiles et cèdent facilement sous le poids d’un être humain, qui risque d’être brûlé par l’eau bouillante, parfois acide » déclare le volcanologue Jacques-Marie Bardintzeff. À Yellowstone, les zones de geysers sont le plus souvent bien aménagées pour les visiteurs de ce parc extrêmement protégé. « Sortir des sentiers balisés abîmera le site exceptionnel et exposera dangereusement la personne » ajoute le volcanologue.

Depuis 1890, il s’agit du 22e décès dans des accidents du même type dans le Parc National du Yellowstone, qui cache un supervolcan dont le réservoir de magma est gigantesque. Celui-ci se situe à 45 km de profondeur, et fait une taille de 19 km de haut sur 64 km de long et 40 km de large. Il se situe sous la chambre magmatique du super-volcan qui elle mesure 10 400 km³, et selon les vulcanologues, les roches qu’il contient et qui sont en partie fondues pourraient remplir 11,2 fois le Grand Canyon.

Source : scmp