in

Mars : la sonde Hope des Émirats arabes unis ouvre le bal

mars hope émirats arabes unis astéroïdes
Crédits : MBRSC

Des trois nouvelles missions martiennes prévues pour cette année, la sonde Hope, des Émirats arabes unis (EAU), sera la première à rejoindre la planète rouge. Placée sur orbite haute elliptique, la sonde aura pour objectif de se concentrer sur l’étude de son atmosphère.

Arrivée imminente

Trois pays ont profité d’une fenêtre de lancement vers la planète Mars ouverte cet été : les États-Unis (mission Mars 2020), la Chine (mission Tianwen-1), et les Émirats arabes unis (EAU), avec leur mission Hope. C’est celle-ci qui nous intéresse aujourd’hui. Le vaisseau arabe sera le premier à ouvrir le bal, avec une insertion en orbite martienne prévue pour ce mardi 9 février.

Les responsables émiratis estiment à 50-50 les chances de réussite de cette manœuvre très complexe, au cours de laquelle le vaisseau devra ralentir suffisamment (de 121 000 km/h à environ 18 000 km/h) pour être capturé par la gravité martienne. L’opération, qui débutera ce mardi à 16 h 30 (heure française), devrait durer un peu moins d’une demi heure.

En cas de succès, l’État du Golfe deviendra ainsi la cinquième nation à atteindre Mars après la NASA, la Russie, l’Agence spatiale européenne (ESA) et l’Organisation indienne de recherche spatiale. Une arrivée remarquée qui tombe la même année que le 50e anniversaire de la formation du pays.

Pour l’occasion, les monuments des Émirats arabes unis ont récemment été éclairés en rouge la nuit. Ce mardi, la Burj Khalifa de Dubaï, la plus haute tour du monde, sera également au centre d’un spectacle de célébration.

mars sonde hope
Illustration de la fusée japonaise H-IIA – qui a permis le lancement de cette mission – en train de quitter la Terre en juillet 2020. Crédits : MBRSC

Un avenir au-delà du pétrole

Placée à environ 40 000 km d’altitude, la sonde Hope aura pour objectif de sonder l’atmosphère et le climat martien pendant au moins une année martienne, soit 687 jours. Elle devrait commencer à transmettre des informations à la Terre en septembre 2021.

«Ce projet porte les espoirs et les ambitions de notre nation, et plus généralement les aspirations des peuples arabes et islamiques pour un avenir meilleur», avait déclaré il y a quelques mois le cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Premier ministre des EAU.

Pour Omran Sharaf, le responsable de mission, ce projet a également pour vocation d’inspirer les cent millions de jeunes du monde arabe, «leur dévoilant un avenir au-delà du pétrole», qui ne pourra pas porter l’économie du pays pour toujours. «L’échec [sur Mars] est une option», avait-il ajouté. «Mais l’échec du progrès ne l’est pas».

sonde hope mars
Crédits : MBRSC

Rappelons enfin que la mission chinoise Tianwen-1 doit s’insérer en orbite martienne le lendemain, le 10 février prochain, avant de tenter un atterrissage au mois de mai. En cas de succès, la Chine sera le deuxième pays seulement à poser un engin en douceur sur la planète rouge. De son côté, le rover américain Perseverance doit atterrir dans le cratère Jezero le 18 février prochain.