in

Mars One : Voici à quoi ressemblera la base d’entrainement qui formera les astronautes à la vie sur Mars

Crédits : Mars One

Le projet Mars One continue d’avancer à grands pas en vue de coloniser la planète rouge. Une base de simulation servira bientôt à entraîner les astronautes sélectionnés, avant qu’ils  s’envolent pour Mars.

 La base Alpha leur permettra de se préparer à la vie sur Mars, grâce à six modules connectés les uns aux autres ainsi que deux autres gonflables pour améliorer le confort des « marsonautes » en leur offrant des quartiers de vie. Ces modules gonflables fourniront environ 200 mètres carrés pour la vie quotidienne et la production alimentaire qui sera assurée par une serre. Les deux modules centraux fourniront la technologie principale tandis que les quatre modules restants seront équipés de sous-systèmes.

L’équipe sélectionnée pour participer à la mission devra se familiariser avec la base, sa technologie et leur future vie quotidienne. Le choix du lieu où elle sera implantée n’est cependant pas encore connu, mais l’environnement doit permettre de tester efficacement l’équipement et les astronautes. Ainsi, l’Arctique et les lieux éloignés pourront servir à l’entraînement psychologique ainsi qu’à l’utilisation du matériel connexe pour le vent, la poussière, la température et l’isolement.

Schéma de la base Alpha / Mars One
Schéma de la base Alpha / Crédits : Mars One

La base sera construite de façon à ce qu’elle puisse s’agrandir si d’autres astronautes arrivent et doit pouvoir s’adapter à l’environnement. Mars One travaille sur une technologie capable de transporter facilement les éléments, d’assembler les modules rigides et d’en remplacer éventuellement certains.

Sur les 200 000 candidats, 660 ont été retenus pour la prochaine étape des sélections. Seules 28 à 40 personnes seront sélectionnées le 16 février prochain pour passer au stade de l’entraînement physique à la mission. Il découvriront ainsi la base qui est un élément « important pour entraîner la future équipe de Mars One et les préparer à leur vie sur Mars », déclare Bas Lansdorp, le co-fondateur. « Nous passons de la théorie à la pratique ». Néanmoins, Mars One devra, une fois la base et l’équipe sur Mars, adapter son architecture en y ajoutant un sas et en veillant à ce qu’il y ait une pression interne.

>> Le site francophone

>> Le forum francophone

Source : Mars One