in

Voici les premières lunettes de soleil fabriquées à partir de déchets plastiques

Crédits : Ocean Cleanup

The Ocean Cleanup propose désormais des paires de lunettes fabriquées à partir de déchets plastiques récupérés dans le Pacifique. De quoi financer leurs prochaines opérations de nettoyage en mer.

The Ocean Cleanup est une organisation non gouvernementale axée sur le développement de technologies destinées à extraire la pollution plastique des océans et des rivières. Le 8 septembre 2018, un premier dispositif (System 001) était déployé au large de San Francisco. Concrètement, imaginez un filet sous-marin de trois mètres de profondeur accroché à un tuyau en forme de U (ou de fer à cheval) de 600 mètres de long. Le but était de retenir un maximum de déchets en attendant que des navires de récupération les ramènent sur la terre ferme afin d’être traités.

Malheureusement, ce premier test s’était soldé par un échec. Les déchets plastiques se déplaçaient en effet plus rapidement que la barrière, si bien que ces derniers avaient le temps de ressortir. Depuis, les problèmes ont été rectifiés et en juin 2019, un second prototype était finalement déployé avec succès. Il est désormais question de vider de moitié d’ici cinq ans, à raison de 15 000 tonnes par an, le Vortex de déchets du Pacifique nord (Great Pacific garbage patch).

plastique déchets océan
L’équipe d’Ocean Cleanup travaille à récupérer du plastique dans le Gyre subtropical du Pacifique nord. Crédits : Ocean Cleanup

Une première paire de lunettes

Dans le cadre de cette mission de lutte contre la pollution plastique en milieu marin, le projet The Ocean Cleanup prévoit également de vendre des produits fabriqués à partir de ces déchets récupérés. D’ailleurs, le programme vient de présenter son tout premier produit : une paire de lunettes de soleil.

Chaque paire, recyclable, est fabriquée à partir de plastiques récupérés dans ce fameux Vortex de déchets du Pacifique nord. Chaque monture est également associée à des lentilles polarisées et à des charnières en acier inoxydable. Ces lunettes sont également livrées avec un étui fabriqué à partir de composants recyclés et avec une pochette fabriquée à partir de bouteilles en PET recyclées.

lunettes
La paire de lunettes océan Cleanup avec son étui et sa pochette. Crédits : Ocean Cleanup

Financer les prochaines opérations

Grâce à la vente de ces lunettes de soleil, The Ocean Cleanup prévoit de financer ses prochaines missions de nettoyage en milieu marin. Le groupe estime que chaque paire vendue lui permettra de nettoyer une zone couvrant 24 terrains de football. Boyan Slat, PDG de l’ONG, estime également qu’une zone couvrant 500 000 terrains de football pourrait également être nettoyée si chaque paire fabriquée à partir de ce premier lot de plastique récupéré était vendue.

Sur le papier, cela pourrait paraître énorme, mais rappelons qu’entre cinq et douze millions de tonnes de plastique s’écoulent chaque année dans nos océans. En outre, ce taux devant doubler, voire tripler au cours des deux prochaines décennies. Vous êtes intéressés ? C’est par ici ! Pour information, les lunettes sont vendues au prix de 199 $ (soit environ 169 euros).