in

Pourquoi l’homme ne sait-il pas nager d’instinct ?

Crédits : iStock

Il existe évidemment de très bons nageurs, mais il faut tout de même savoir qu’un français sur six ne sait pas se mouvoir correctement dans l’eau. Il s’avère que la nage n’est pas liée à notre instinct tout simplement parce que notre posture naturelle (debout sur nos deux jambes) nécessite un apprentissage pour savoir nager.

Savoir nager est assez utile bien que chacun choisisse pour lui-même en fonction de ses envies et ses besoins. Reste que chaque année en moyenne, 500 personnes meurent de noyade dans notre pays et qu’un sixième des Français ne sait pas bouger dans l’eau de manière efficace.

Notre posture de bipède fait que les humains doivent suivre un apprentissage pour nager. Cela n’est pas le cas des quadrupèdes qui flottent à l’horizontale et reproduisent leur marche normale afin de se propulser vers l’avant. Observer un chien dans une piscine par exemple permet de se rendre très rapidement compte de cette notion.

L’homme ne peut donc pas en faire de même, car reproduire son schéma de marche classique, donc vertical, le ferait tout bonnement couler. Ce dernier doit adopter une posture non naturelle pour lui (horizontale) et apprendre à coordonner les mouvements de ses bras avec ceux de ses jambes afin de flotter tout en avançant dans l’eau.

Crédits : Wikimedia Commons

Notre tête joue un rôle important dans ce cas de figure. Gilles Berillon, paléoanthropologue au CNRS interrogé par Science & Vie, déclare que « même si sa base est orientée vers le bas et tend à nous faire mettre la tête dans l’eau quand notre tronc est à l’horizontale, la mobilité articulaire du cou est suffisante pour la basculer hors de l’eau ».

Il s’agit d’ailleurs d’un mouvement de tête suffisant pour faire revenir le corps entier en position verticale et forcer l’humain à se mouvoir afin de ne pas couler entièrement. Et puisque personne n’aime boire la tasse, l’apprentissage de la nage reste l’unique et seule solution !

Sources : Science & VieLe Monde