in

Avant l’homme, ces animaux ont été les premiers à se rendre dans l’espace

Avant Iouri Gagarine, premier humain dans l’espace en 1960, de nombreux animaux ont été envoyés hors de notre atmosphère en guise de cobayes. Focus sur ces animaux téméraires premiers conquérants de l’espace.

Les animaux n’ont évidemment pas eu le choix d’aller ou non dans l’espace et il est important de leur rendre hommage car sans eux, l’Homme n’y serait surement jamais allé ! Tout a commencé en 1948 avec une fusée américaine ayant atteint les 63 kilomètres d’altitude avec à son bord le macaque Albert 1er, premier mammifère expérimentant l’apesanteur en condition réelles. Un an plus tôt, des drosophiles avaient atteint les 100km d’altitude à bord d’une autre fusée.

En 1957, le premier chien a été envoyé dans l’espace, à bord de la capsule soviétique Spoutnik-2. Nommée Laïka, la chienne a été enveloppée dans une combinaison comportant de nombreux capteurs. En 1960, les Soviétiques expédient dans l’espace deux chiens, un lapin deux rats, 40 souris ainsi que des mouches ! Cet équipage fera plusieurs révolutions autour de la Terre.

Les États-Unis s’y mettent en 1961 en envoyant Ham, un chimpanzé reprenant la trajectoire effectuée par le premier américain dans l’espace, Alan Shepard, à peine un mois après l’historique exploit de Iouri Gagarine. En 1962, c’est le tour d’un autre chimpanzé baptisé Enos dans le but de tester la capsule dans laquelle prendra place John Glenn pour le premier vol orbital américain. Ainsi, Enos devient le premier animal placé en orbite.

En 1963, la France est le premier pays à envoyer un chat dans l’espace : Félicette après avoir expédié en rat en 1962. Bien plus tard en 2001, la Chine a également lancé un vaisseau spatial avec à son bord plusieurs animaux. En 2010 est venu le tour de l’Iran avec l’envoi d’une fusée avec à son bord un rat, des tortues et des vers puis en 2013, une autre mission embarquait deux singes.

Les animaux envoyés dans l’espace ont permis de faire quelques découvertes scientifiques comme en 2007, lorsque des tardigrades (ourson d’eau), ont survécu aux radiations cosmiques et au vide et ne présentaient à leur retour aucune altération biologique. En 2014, des chercheurs japonais parviennent à effectuer des fécondations in vitro à l’aide de sperme de souris stocké durant 9 mois dans l’ISS ! Plus de 70 souriceaux sont nés de ces manipulations. Ces expériences pourraient aider, selon les scientifiques, à l’établissement de futures colonies dans l’espace.

Sources : Sciences et AvenirFrance Info