in

L’étonnante technique de chasse de cette limace de mer carnivore

Credit: Capture Video

Voici quelque chose que vous ne verrez pas tous les jours : une limace des mers carnivore qui use de sa tête extensible pour aspirer ses proies au fond de l’océan.

Filmée il y a quelques jours par le plongeur Emeric Benhalassa à Puri Jatn, au large des côtes de Bali en Indonésie, Melibe viridis est une espèce de mollusque nudibranche pouvant atteindre les 13 centimètres de long. Comme vous pourrez le voir, sa tête est composée d’un grand voile translucide en forme de ventouse et bordé de papilles sensitives qui lui permettent la détection de sa nourriture. En phase de recherche de nourriture, l’animal rampe sur les sols marins en analysant la surface avec son voile déployé. Lorsqu’il trouve quelque chose à se mettre sous la « dent », il ingurgite et ingère entièrement sa proie. Il referme alors son voile en rassemblant les deux faces latérales de ce dernier.

Cette espèce se rencontre principalement dans la zone tropicale Indo/Ouest-Pacifique, mais selon une étude publiée en 2003 dans la revue Proceedings of the California Academy of Sciences, elle aurait désormais migré via le Canal de Suez en Mer Méditerranée. Vous le retrouverez dans les zones sablonneuses et vaseuses entre 3 m et 15 m de profondeur. Melibe viridis se nourrit principalement de petits crustacés. Mais bien que l’espèce elle-même soit assez commune, les images ci-dessous nous donnent un aperçu rare de sa technique d’alimentation unique. Un véritable filet de pêche qui emprisonnera crevettes et crabes minuscules :

Et si vous pensez que les habitudes alimentaires de l’animal semblent étranges, notez que ces espèces nudibranches sont également hermaphrodites : elles possédent donc à la fois des organes sexuelles mâles et femelles. Mais plutôt que d’opter pour une auto-fertilisation comme le font certains animaux hermaphrodites, les nudibranches échangent des signaux chimiques pendant l’accouplement pour déterminer lequel assumera le rôle de la femelle.