in

Les enfants piégés dans la grotte thaïlandaise vont probablement devoir plonger dans un réseau de plusieurs kilomètres

Capture vidéo Youtube

Les douze garçons et leur entraîneur coincés dans une grotte en Thaïlande depuis le 23 juin vont probablement devoir plonger, navigant dans un réseau de cavernes noires de 2,5 kilomètres de long remplies d’eaux tumultueuses.

Retrouvée le lundi 2 juillet dernier, l’équipe de football est saine et sauve. Mais malheureusement les enfants ne sont pas tirés d’affaire pour autant. La grotte est en effet inondée, et bien que les autorités aient tenté de pomper l’eau, il semble aujourd’hui très clair que les garçons devront plonger, ou risquer de passer des mois coincés à l’intérieur jusqu’à ce que les eaux se retirent naturellement. Comment faire alors, si vous ne savez pas plonger, ni même nager ? Les jeunes enfants auront ici besoin d’un entraînement rapide, dans des conditions insalubres. «Ils devront apprendre les bases, tout en comptant sur l’aide de plongeurs expérimentés pour la plupart des défis rencontrés», explique Richard Black, plongeur et instructeur aussi membre du conseil d’administration de la ADM Exploration Foundation en Floride.

La plongée souterraine regroupe les formes et techniques les plus dangereuses de plongée sous-marine. Avec la plongée sous-marine normale, «si quelque chose ne va pas, vous pouvez aller directement à la surface», explique le plongeur à Live Science. «En plongée souterraine, ce n’est pas le cas, vous êtes dans un tunnel rempli d’eau, vous devez continuer ou retourner là où vous avez commencé. Quand vous êtes dans une caverne, poursuit-il, vous expérimentez des ténèbres comme vous n’en avez jamais connu auparavant, c’est l’obscurité totale». En outre, les grottes de Tham Luang ont été récemment inondées : l’eau est donc très trouble et la visibilité sera réduite.

Par ailleurs, ceux qui plongent dans les cavernes utilisent une ligne de guidage depuis l’entrée de la grotte, qu’ils tiennent pour en sortir. Dans cette situation, une corde épaisse et lourde sera probablement nécessaire pour que les garçons – qui sont des novices – puissent retrouver leur chemin. Les plongeurs devront également s’assurer que les enfants aient des combinaisons pour ne pas perdre trop de chaleur, et bien sûr, assez d’oxygène pour respirer.

Selon le plongeur, la clé sera d’apprendre aux enfants à ne pas paniquer. «Ils n’ont pas besoin de toutes les compétences, dit-il, ils ont juste besoin d’être à l’aise pour respirer sous l’eau. Ce sont des enfants de 13 ans, ils ne comprennent pas leur propre mortalité, ils pensent qu’ils sont invincibles, poursuit-il. Ça va marcher en leur faveur». Deux plongeurs pourraient être envoyés par enfant : 26 plongeurs seront donc nécessaires pour ce sauvetage. Les garçons pourront alors s’accrocher au dos d’un plongeur, tandis qu’un second restera en arrière pour les guider. De cette façon, les adolescents auront seulement besoin de tenir la corde et de respirer.

Tham Khao Luang grotte Thaïlande
Une partie des grottes de Tham Kao Luang en Thaïlande.
Crédits : Wikimedia Commons / Zinneke