in

Le plus grand iceberg du monde court à sa perte

iceberg A-76A Antarctique
Crédits : Lauren Dauphin/NASA Earth Observatory

En octobre 2022, une éclaircie dans les nuages ​​a révélé sur une image satellite un énorme morceau de glace de forme géométrique flottant dans le passage de Drake. Cet iceberg, nommé A-76A, est le plus gros morceau restant de ce qui était autrefois le plus grand iceberg flottant du monde. Désormais piégé dans un courant océanique rapide, le bloc de glace se dirige inexorablement vers des eaux plus chaudes.

La plaque de glace, connue sous le nom de A-76A, mesure environ 135 kilomètres de long pour 26 kilomètres de large. Il s’agit du plus grand des trois fragments de l’ancien plus grand iceberg du monde, l’A-76. Il s’est détaché du côté ouest de la plate-forme de glace de Ronne en Antarctique en mai 2021.

Depuis son vêlage, l’A-76A a parcouru près de 2 000 km tout en évitant une perte de glace substantielle. Cependant, il est peu probable qu’il reste intact encore très longtemps. Le 31 octobre, le satellite Terra de la NASA a en effet capturé une photo de l’A-76A flottant à l’embouchure du passage de Drake.

Un aller simple vers la fonte

Ce passage est une voie navigable profonde large de 1 000 kilomètres reliant les océans Atlantique et Pacifique entre Le Cap Horn (le point le plus méridional de l’Amérique du Sud) et les îles Shetland du Sud, à environ 160 km au nord de la Péninsule Antarctique. Le passage de Drake définit la zone de transition climatique séparant les conditions froides, humides et subpolaires de La Terre de Feu et les régions glaciales et polaires de l’Antarctique.

L’image, publiée en ligne le 4 novembre par l’Observatoire de la Terre de la NASA, montre que l’iceberg se trouve actuellement entre Elephant Island et les îles Orcades du Sud, à l’extrémité sud du passage.

iceberg A-76A Antarctique
L’iceberg « parent » de A-76A vêlant de la plate-forme de glace de Ronne en mai 2021. Crédits : ESA/Observation de la Terre)

Sa trajectoire laisse penser qu’il se dirigera vers sa perte dans les semaines à venir. Il sera en effet emporté par le courant circumpolaire antarctique (ACC), le seul qui circule entièrement autour du globe. Ce courant est également le plus volumineux au monde, avec un débit estimé entre 95 et 150 millions de mètres cubes par seconde. Accéléré par la constriction physique du passage, il augmente rapidement sa vitesse, en particulier à 60° S, entraînant avec lui tous les icebergs errants dans la région vers les eaux plus chaudes de l’Équateur où ils fondent rapidement.

On ne sait pas actuellement combien de temps l’A-76A restera dans le passage de Drake ni combien de temps il survivra une fois que les courants turbulents projetteront la masse de glace vers le nord, mais a priori, cet iceberg est d’ores et déjà condamné.