in

Jeff Bezos veut transporter 1 000 milliards d’humains dans des vaisseaux géants !

Crédits : Blue Origin

Après avoir présenté le nouveau design de son alunisseur afin de retourner sur la Lune en 2024, Jeff Bezos a fait une déclaration surprenante. L’intéressé désire poser la première pierre d’une série de colonies spatiales pouvant transporter pas moins de 1 000 milliards d’êtres humains !

Le projet Blue Origin

Par le biais de sa société spatiale privée Blue Origin, Jeff Bezos – le grand patron d’Amazon – a récemment détaillé ses plans visant à s’établir sur la Lune en 2024. Or, cette société travaille depuis trois ans sur son projet d’alunisseur dont les premiers ont été dévoilés.

L’engin baptisé Blue Moon pourra transporter environ 3,6 tonnes de charge utile jusqu’à la surface lunaire. Par ailleurs, un grand réservoir d’azote liquéfié occupe son centre. L’appareil sera capable de transporter plusieurs instruments scientifiques, quatre rovers autonomes et un futur véhicule sous pression destiné au transport des astronautes. De plus, l’alunisseur devrait être intégré dans la coiffe de la nouvelle fusée Blue Origin, dont le nouveau moteur BE-7 sera testé cet été (poussée de 4,5 tonnes).

Des vaisseaux géants en orbite dans l’espace

Outre le projet Blue Moon, Jeff Bezos a également évoqué un autre projet : O’Neill. Selon lui, il est question de construire des vaisseaux géants dont l’intérieur réunira les conditions de vie idéales pour les êtres humains. Le but ? Héberger 1 000 milliards d’humains dans une flotte de ces colonies spatiales, comme l’indique un article publié par The Guardian le 9 mai 2019.

Plusieurs designs ont d’ailleurs été publiés, dont certains laissent entrevoir des villes, des montagnes, des champs, des forêts, etc. Le tout enfermé dans une immense capsule. Les autres visuels font référence à des reproductions de villes historiques et l’élaboration de cités ultras futuristes. Il est notamment question de capsules citadines et naturelles, mais surtout d’environnements idéaux sans limites et sans catastrophes naturelles. De plus, ce projet pharaonique se trouverait en orbite dans notre système solaire, ce qui permettrait de trouver des ressources illimitées.

Jeffe Bezos a notamment évoqué l’éventualité de reproduire des villes historiques dans ces vaisseaux géants !
Crédits : Blue Origin

Évidemment, toutes ces idées peuvent laisser perplexe ! Jeff Bezos a indiqué qu’il s’agissait d’une pensée ayant germé dans son esprit lorsqu’il était plus jeune. Le patron d’Amazon et de Blue Origin a aussi expliqué que ce sont les générations futures qui devront bâtir ces vaisseaux géants, puisqu’il s’agit là d’une technologie totalement inexistante.

Sources : Business InsiderSiècle Digital

Articles liés :

Blue Origin dévoile une vidéo de sa prochaine fusée New Glenn

NASA : le budget pour retourner sur la Lune en 2024 interroge !

Après la Lune en 2024, la NASA « doit » aller sur Mars en 2033