in

NASA : le budget pour retourner sur la Lune en 2024 interroge !

Crédits : Wikipedia

Le président américain Donald Trump a récemment poussé la NASA à réfléchir à la possibilité de retourner sur la Lune dans cinq ans. Cette mission devrait précéder le premier voyage sur Mars. En revanche, la question des moyens de l’agence quant à ce grand retour sur la Lune serait encore floue.

Le retour sur la Lune

Il y a quelques semaines, nous évoquions la volonté de la NASA de retourner sur la Lune en 2024. Il faut tout de même savoir qu’en 2017, l’agence spatiale américaine avait avancé une échéance plus lointaine (2028), mais cela était sans compter la pression exercée par le président Trump. L’administration a en effet demandé à ce que le mouvement s’accélère afin de préparer cette mission qui ne serait qu’une première étape avant de se rendre sur Mars en 2033.

La NASA envisage dans un premier temps de faire atterrir un vaisseau sans pilote sur la Lune. Un appel d’offres au secteur privé a été lancé pour construire la sonde, et une première sélection est prévue pour ce mois de mai. Il serait également question de construire une petite station spatiale baptisée Gateway, qui devrait être placée en orbite lunaire d’ici 2026. Celle-ci servira de passerelle pour les déplacements à destination et en provenance de la surface lunaire.

Buzz Aldrin sur la Lune en 1969. Crédits : Pixabay

Un imbroglio qui pourrait bientôt se terminer

Le fait est que la question du budget interroge toujours – et celle-ci n’est pas nouvelle. Si la NASA avait initialement annoncé 2028 pour le retour sur la Lune, cette dernière avait également évoqué 2043 pour le premier voyage vers Mars ! Certainement sous le coup de la pression, la NASA n’est pas encore parvenue à trouver un accord avec le Bureau de la gestion et du budget (OMB) du Congrès américain, selon un article de Space.com publié le 9 mai 2019. L’agence avait proposé un premier budget en mars – dont le montant reste confidentiel. Mais celui-ci peine à convaincre, si bien que les discussions se poursuivent encore actuellement.

Selon le Congrès américain, ni la NASA ni la Maison Blanche ne connaîtraient la somme exacte à investir pour respecter l’échéance de 2024. Face à cette situation, les spéculations ont logiquement comblé le vide d’informations. Certains rapports ont même suggéré que l’agence spatiale demandera pas moins 8 milliards de dollars supplémentaires par an au cours des cinq prochaines années !

De plus, la NASA n’aurait pas encore fourni de précisions concernant la manière dont elle réalisera l’atterrissage lunaire. Cela a semblé jeter un froid parmi les membres du Congrès examinant le projet. Ceux-ci auraient à plusieurs reprises demandé à l’agence de travailler sur cette feuille de route indispensable afin de trouver l’accord tant attendu au nouveau du budget. Alors que le retard s’accumule, toutes les parties semblent néanmoins optimistes quant à un dénouement dans les prochaines semaines. À ce moment-là seulement, le montant du budget sera dévoilé.

Source

Articles liés :

Mike Pence donne cinq ans à la NASA pour aller sur la Lune

L’administrateur de la NASA indique que la prochaine personne à marcher sur la Lune pourrait être une femme !

La NASA veut retourner sur la Lune « le plus rapidement possible », et y rester !

NASA : le budget pour retourner sur la Lune en 2024 interroge !
noté 2.6 - 8 vote[s]