in ,

Invitez le rover Curiosity (et d’autres vaisseaux) dans votre salon avec cette application de la NASA !

Crédits : NASA

L’agence spatiale américaine a récemment lancé Spacecraft AR, une application de réalité virtuelle destinée à montrer au public ses plus célèbres vaisseaux d’exploration spatiale sous toutes les coutures. Il s’agit par ailleurs d’un bon moyen d’apprendre en s’amusant !

L’application de réalité virtuelle SpaceCraft AR a été dévoilée le 20 mars 2018 dans un communiqué officiel de la NASA. Mise au point par le Jet Propulsion Laboratory en collaboration avec Google, l’application est téléchargeable gratuitement ICI.

Vous rêviez de voir de très près le rover Curiosity ? Cela peut désormais se faire ! L’application Spacecraft AR propose de sélectionner différentes missions spatiales et d’observer les appareils qui y ont participé. Outre le rover Curiosity, il y a par exemple la sonde Cassini, qui a achevé sa mission le 15 septembre 2017 en plongeant dans l’atmosphère de Saturne. Sont également disponibles les sondes Juno et Voyager.

Crédits : Jet Propulsion Laboratory / Google Play

La NASA a par ailleurs indiqué que le contenu sera plus fourni à l’avenir, et que d’autres missions viendront compléter la liste :

« Nous ne pouvons pas attendre que les gens l’essayent, et nous sommes impatients d’ajouter beaucoup plus de vaisseaux spatiaux à l’avenir »,
a déclaré Kevin Hussey responsable du développement de Spacecraft AR.

En revanche, si le contenu semble incomplet, le point noir de l’application réside pour l’instant dans le fait que celle-ci fonctionne seulement avec terminaux Android compatibles avec ARCore. Pas de panique, la NASA a souligné vouloir prochainement étendre la compatibilité aux utilisateurs iOS.

En 2016, l’agence spatiale américaine avait déjà lancé une application de réalité virtuelle : Spacecraft 3-D. Cependant, Spacecraft AR va beaucoup plus loin et est doté d’un fonctionnement plus simplifié. Par exemple, avec la première application, il fallait préalablement imprimer les cibles sur une feuille de papier afin de voir apparaître l’objet virtuel. Désormais, une simple surface plate est suffisante.

Sources : Futura SciencesSpace Daily