in

Il bat le record de vitesse en vélo-fusée avec une pointe à 333 km/h

Crédits : Capture vidéo / Youtube / rocketman340

Le 7 novembre dernier, François Gissy s’est illustré sur le circuit Paul Ricard en atteignant une vitesse de pointe enregistrée à 333 km/h en moins de 5 secondes, sur une bicyclette propulsée par une fusée installée sur le porte-bagage. L’engin avait été conçu par Arnold Neracher, ingénieur habitué des records insolites. 

À vélo, vous avez ceux qui préfèrent prendre leur temps, observer le paysage, et puis il y a ceux qui veulent aller le plus vite possible, peu importe les moyens mis en oeuvre. Gissy s’était illustré en 2013 avec une pointe enregistrée à 263 km/h. Un record décoiffant, mais visiblement pas suffisant, puisque l’homme a tenu à améliorer son propre record, et de fort belle manière, puisqu’il vient de dépasser les 300 km/h. Les différents compteurs mis en place sur le circuit du Castellet ont même affiché la vitesse folle de 333 km/h. Il s’est également mesuré à une Ferrari pour l’occasion, Ferrari enrhumée à l’accélération, accessoirement.

Selon François Gissy, son vélo est de facture courante (armature, freins) sauf pour les pneus, qui requièrent beaucoup plus de précautions : l’échauffement à de telles vitesses dilate l’air contenu et peut les faire exploser à tout moment. Quant au pilote, il a dû adopter une position aérodynamique pour éviter de jouer les voiles et que l’expérience ne se finisse en catastrophe.

À quoi sert ce type d’expérience ? Par curiosité, et l’envie de dépasser ses limites, motivations qui nous sont propres. D’ailleurs, les deux casse-cou ne comptent pas s’arrêter là, puisque prévoient de s’embarquer pour défi de taille en 2015 : atteindre les 400 km/h …

– Illustration : SwissRocketman