in

« Good Night Oppy », un film sur l’incroyable épopée du rover Opportunity

Crédits : Amazon Studios

Opportunity s’est éteint il y a deux ans après quinze années de bons et loyaux services. Le rover avait été pris dans une tempête globale et, trop fatigué, il n’avait jamais pu s’en remettre. Mais son histoire n’est pas terminée.

Good Night Oppy, est un documentaire en cours de production signé Amazon Studios, Film 45, Amblin Television et Tripod Media. Il reviendra sur l’histoire d’Opportunity, l’un des jumeaux de la mission Mars Exploration Rovers de la NASA. Le film, réalisé par Ryan White, se focalisera également sur la connexion établie entre l’explorateur robotique et celles et ceux qui l’ont dirigé pendant toutes ces années.

« J’ai grandi avec des films comme « ET l’extraterrestre » et « Wall-E », donc faire un documentaire avec des thèmes similaires d’émerveillement et de respect a été une vraie joie », a déclaré White dans un communiqué publié vendredi.

Lancé en juillet 2003, un mois après son jumeau Spirit, Opportunity a atterri dans la région martienne de Meridiani Planum le 24 janvier de l’année suivante. Conçu pour fonctionner pendant 90 jours martiens (ou sols) et parcourir 1 100 mètres, le rover a dépassé de soixante fois son espérance de vie, parcourant plus de 45 kilomètres au total. Il s’agit d’un record.

Opportunity
Le parcours d’Opportunity au cours de ces 15 années de mission. Crédits : NASA

« Ma batterie est faible, et il fait noir »

Au cours de son épopée, Oppy a recherché des preuves de la présence d’eau sur des sites où les conditions auraient pu autrefois être favorables à l’émergence de la vie martienne. Deux mois après son arrivée, le rover s’est d’ailleurs illustré en révélant à ses équipes que l’affleurement stratifié sur lequel il avait atterri était autrefois serpenté par des courants d’eau riche en minéraux.

Opportunity n’a pas découvert de preuves de vie passée sur Mars, mais il aura permis l’arrivée de Curiosity, et par extension, celle de Perseverance.

Le rover a malheureusement cessé de communiquer avec ses équipes le 10 juin 2018, après avoir été piégé dans une tempête de poussière d’une incroyable ampleur. Son dernier message : « ma batterie est faible, et il fait noir ».

Ce genre d’événement, Opportunity en avait déjà essuyé, mais le robot faisait des « heures supplémentaires » depuis quelques années. Il s’était alors endormi cet été-là pour laisser passer l’orage, et la NASA espérait qu’il resterait encore un peu de jus pour le réveiller. Pendant plusieurs mois, ses équipes ont naturellement tenté de reprendre contact avec lui, mais sans succès. La mission a finalement été abandonnée le 12 février 2019.

mars oppy opportunity
La tempête de poussière qui emporta le rover Opportunity. Capture vidéo : NASA

« Donner vie à cette histoire réconfortante »

L’histoire de Good Night Oppy, selon Amazon Studios, sera celle d’un robot voyageant seul sur une autre planète, mais entraîné par la connexion et le lien extrême formés entre l’Homme et la machine.

« Il était impossible de ne pas tomber amoureux de l’histoire d’Oppy – une histoire d’espoir, d’ambition, d’aventure et de dépassement des attentes », ont souligné Darryl Frank et Justin Falvey, co-présidents d’Amblin Télévision.

« L’innovation et la détermination qui ont rendu possible le voyage d’Oppy, ainsi que l’esprit de découverte qui anime l’équipe de JPL, sont une source d’inspiration », explique à son tour Jennifer Salke, responsable d’Amazon Studios. « Alors que nous célébrons leurs réalisations, nous sommes ravis de travailler également avec le cinéaste extrêmement talentueux Ryan White et nos amis d’Amblin Television et Film 45 pour donner vie à cette histoire réconfortante ».

Pour ce documentaire, le Jet Propulsion Laboratory (JPL), que beaucoup connaissent désormais grâce au rover Perseverance, a fourni aux équipes de tournage des photos inédites, partageant également l’expertise et les connaissances des ingénieurs en charge de la mission.