in

De gigantesques biodômes à la rescousse d’espèces en danger

Crédits : Bob Owen / Flickr

Un projet pour le moins ambitieux est sur le point de voir le jour en Corée du Sud et plus particulièrement dans la province de Yeongyang-gun. Il s’agit de la construction de gigantesques biodômes en verre qui permettront de protéger, de conserver et d’étudier de nombreuses espèces animales et végétales en voie d’extinction.. 

C’est la société d’architecture Samoo qui a pris l’initiative de concevoir et de proposer les dessins des futurs bâtiments du « Centre de Recherche National pour les Espèces en Danger ». Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que ces derniers semblent tout droit sortis d’un film de science-fiction.

Ces gigantesques biodômes, qui viendront s’accrocher sur le flanc des collines, seront en mesure de recréer des écosystèmes confinés dans le but principal d’élever et de faire reproduire des spécimens d’oiseaux menacés. Par ailleurs, les gigantesques proportions des infrastructures permettront d’offrir l’espace de vol nécessaire aux animaux avant leur réintroduction dans la nature.

Un autre groupe de bâtiments, plus modestes cette fois-ci, devraient également voir le jour et auront comme rôle d’accueillir d’autres espèces animales afin de les étudier et de les préserver. De même, un certain nombre de végétaux particulièrement rares seront placés en culture avant d’être réintroduits dans des écosystèmes que l’homme a perturbé de par ses activités.

En tout, le centre s’étendra sur plus de 16.000 mètres carrés et comportera trois parties distinctes, à savoir une zone principale, une zone de recherche et une dernière consacrée au logement des visiteurs et des scientifiques. Si tout se passe comme prévu, sa construction devrait débuter d’ici la fin de l’année pour une ouverture prévue en 2016.

Sources:  KulturegeekGNTtomsguide