in

Les forêts autour des lignes électriques favoriseraient la protection des oiseaux

En quoi les forêts situées autour des lignes électriques favorisent la protection des oiseaux ? / Crédits Wikimedia Commons

Pour les oiseaux chanteurs (oiseaux de l’ordre des passériformes), les forêts situées autour des lignes électriques pourraient devenir un habitat essentiel. Des chercheurs veulent savoir si ces oiseaux peuplent cesdites forêts dans les États du Maine et du New Hampshire et quels en sont les avantages.

Dans d’autres régions des États-Unis présentant les mêmes conditions, il a été démontré que pour les oiseaux, ces forêts offraient une protection efficace contre les prédateurs (rapaces, mustélidés, rongeurs…), et permettaient aux oiseaux d’entretenir un régime sain, composé de fruits et d’insectes. Matt Tarr, spécialiste de la faune à la Cooperative Extension de l’Université du New Hampshire, affirme que leur objectif « est de mieux comprendre comment ces habitats fonctionnent » et de savoir pourquoi les oiseaux préfèrent ces forêts aux autres.

L’équipe de Tarr attrapera des passériformes avec des filets japonais pour ensuite les marquer, les relâcher et les suivre pendant 2 ans. Ils seront observés sur 24 lignes électriques positionnées sur 12 zones forestières au sud du Maine et sud-est du New Hampshire. « De plus en plus de preuves permettent de démontrer que les jeunes oiseaux finissent leur nidification dans leur forêt d’origine, puis la quittent pour finir leur croissance dans ces forêts autour des lignes électriques. », répond le spécialiste.

Crédits : JH Mora / Wikipedia

Tarr a déclaré que cette étude ne visait pas à promouvoir la construction de lignes électriques, mais plutôt de comprendre et de déterminer comment les oiseaux utilisent les forêts qui apparaissent après la construction d’un projet (par exemple le Northern Pass qui implique la construction d’une ligne électrique qui relie Pittsburgh à Deerfiled dans le New Hampshire). « Cela nous aide à comprendre comment fonctionnent les lignes électriques en fournissant cet habitat sur l’environnement », a expliqué le chercheur.

Les résultats obtenus suite à l’étude pourraient être essentiels pour les décisions politiques, car les gouvernements cherchent à créer plus de forêts afin de préserver les oiseaux, mais aussi d’autres espèces comme le lapin d’Amérique, en Nouvelle-Angleterre.