in ,

États-Unis : rare découverte d’un serpent à deux têtes !

Crédits : capture Youtube / ABC Television Stations

Dans le nord-est des États-Unis, un habitant est tombé nez à nez avec un serpent à deux têtes. Il s’agit d’un fait très rare, puisque les capacités de survie de ce même serpent sont quasi nulles dans la nature !

Selon une publication signée ABC News le 22 septembre 2018 et accompagnée d’une vidéo (voir en fin d’article), un certain monsieur Kleopfer vivant à Woodbridge dans le nord de l’État de Virginie (États-Unis) a fait une rencontre assez incroyable. En effet, l’homme a découvert dans son jardin une jeune vipère cuivrée à deux têtes. Il s’agit en général d’une espèce assez rare, si bien qu’un spécimen à deux têtes l’est encore plus ! Le reptile a par la suite été confié au Wildlife Center of Virginia, un service local de sauvetage d’animaux.

Un herpétologiste du centre a fait passer à l’animal des examens ainsi qu’une radio, ce qui a permis de découvrir que celui-ci était doté de deux œsophages et deux trachées. En revanche, seuls une paire de poumons et un seul cœur étaient présents. Il s’agit ici de « polycéphalie », une mutation similaire à celle des siamois concernant les humains. En effet, le fœtus qui débute sa séparation est stoppé dans son élan, si bien que les deux embryons restent collés.

Concernant notre pauvre vipère cuivrée à deux têtes, ses chances de survie dans la nature sont quasiment nulles. En effet, l’animal possède deux cerveaux distincts, et est logiquement assujetti à des problèmes de coordination des mouvements puisque les ordres peuvent être contradictoires. Il s’agit d’un détail qu’il est possible d’observer dans la vidéo tournée par l’habitant ayant découvert l’animal.

L’herpétologiste a déclaré que l’œsophage de la tête droite de la vipère était davantage développé et devrait être favorisé pour se nourrir, mais que la tête gauche était plus propice à l’attaque de proies. En revanche, il s’agit ici d’un constat simplement établi d’un point de vue anatomique, rien ne dit qu’il s’agissait d’une sorte de répartition des tâches.

En tout cas, les volontaires du Wildlife Center of Virginia sont actuellement dans l’attente de placer la vipère dans un zoo où une vie plus paisible l’attend !

Source

Articles liés :

Un cobra à deux têtes découvert en Chine

Étonnante découverte d’un embryon de requin à deux têtes

Ce ver passe cinq semaines à bord de l’ISS et se retrouve avec une deuxième tête