in

Dubaï veut devenir une “ville imprimée en 3D”

Crédits : Emaar Properties

Dubaï est une ville à la pointe de l’innovation en termes de construction. Or, celle-ci veut devenir une “ville imprimée en 3D”. Autrement dit, certaines sociétés veulent placer cette technologie au centre des futurs projets de construction.

Un quart des bâtiments imprimés en 3D d’ici 2030

Selon un article publié par CNN le 24 juillet 2019, la ville de Dubaï (Émirats arabes unis – EAU) désire devenir une “ville imprimée en 3D”. Rappelons qu’en 2015, des premiers bureaux imprimés en 3D ont vu le jour dans l’émirat. En 2016, ce fut le tour des premiers bâtiments, construits en 17 jours (voir image ci-après).

Crédits : Dubai Media Office

Tout récemment, l’une des deux grandes sociétés immobilières de Dubaï – à savoir Emaar Properties – a construit sa première maison imprimée en 3D. Or, bien que des détails précis manquent quant à la réalisation de cette maison, il s’agit de la première fois qu’un promoteur local utilise l’impression 3D et décide d’en faire une priorité. Ceci marque surtout le début d’une stratégie d’innovation pour la ville de Dubaï, désirant placer cette technologie au premier plan. Par ailleurs, le Comité National de l’Innovation des EAU avait évoqué un objectif ambitieux. En effet, il est question d’imprimer 25 % des bâtiments de la ville d’ici à 2030 !

Pourquoi ce choix de l’impression 3D ?

Le fait est que la fabrication additive présente de nombreux avantages. Citons entre autres la réduction des coûts de construction et une utilisation plus efficace des matériaux. Par ailleurs, l’impression 3D permettrait une plus grande durabilité des constructions et cela fait également partie de cette nouvelle stratégie. Ce virage d’Emaar Properties est aussi pensé pour la clientèle. En effet, les acheteurs pourront par exemple choisir le type d’isolant, ainsi que son épaisseur.

Selon Mohamed Alabbar, PDG d’Emaar Properties il s’agit de se positionner comme l’un des premiers utilisateurs des technologies dans cette ville. L’intéressé a rappelé que la société était pionnière du secteur de l’immobilier dans la région et souhaitait désormais inscrire Dubaï sur la liste des villes intelligentes et durables.

Ceci devrait également attirer des entreprises du monde entier ayant développé des technologies de pointe en matière de construction. Citons par exemple le cas de la start-up française XtreeE, pour qui l’impression 3D de constructions représente également le secteur d’activité. Enfin, l’avenir nous dira s’il s’agit là d’un pari gagnant ou non pour Dubaï.

Source

Articles liés :

Dubaï annonce la construction du premier gratte-ciel rotatif pour 2020

Bientôt une tour de plus d’un kilomètre de hauteur à Dubaï ? Voici la Tower at Dubai Creek Harbour !

Dubaï : voici le futur village de vacances le plus écologique du monde