in

Des premiers bureaux imprimés en 3D vont voir le jour à Dubaï

La ville la plus peuplée des Émirats Arabes Unis (EAU), Dubaï, est architecturalement singulière. Celle qui accueille par exemple le plus haut building du monde, le Burj Khalifa, s’apprête à construire le premier bâtiment de bureaux imprimés en 3D.

« Ce bâtiment sera un témoignage attestant de l’efficacité et de la créativité de la technologie d’impression en 3D qui, selon nous, jouera un rôle majeur dans les secteurs de la construction, en remodelage et design. Nous souhaitons profiter de cette croissance pour devenir une plaque tournante de l’innovation et de l’impression 3D. Ceci est la première étape de nombreuses séries à venir » a déclaré son excellence Mohammed Al Gergawi, ministre des Affaires du gouvernement des EAU et président du Comité d’innovation national des EAU.

Ces bureaux seront utilisés comme le siège principal pour le personnel d’encadrement du projet du « Musée du Futur », lancé plus tôt cette année et qui ouvrira ses portes en 2017. Au total, c’est une surface de 185 m² que couvriront ces bureaux qui seront imprimés couche par couche par une imprimante de six mètres de haut, et assemblés directement sur place. Mobilier, équipements intérieurs et éléments de décoration seront également imprimés en 3D, pour faire de ce bâtiment le plus innovant des bâtiments entièrement fonctionnels imprimés en 3D à ce jour.

« Ce projet reflète la vision de notre leadership ici à Dubaï. Nous sommes enthousiastes à l’idée d’utiliser les dernières technologies afin de simplifier la vie des citoyens et de mieux les servir. Ce projet fait partie de notre stratégie globale d’innovation visant à créer de nouvelles conceptions et de solutions dans l’éducation, la santé et l’urbanisme », déclare Mohammed Al Gergawi.

Ce projet va naître à la faveur d’une collaboration entre la ville de Dubaï et l’entreprise de technologie d’impression 3D chinoise WinSun, à l’origine des premières maisons imprimées en 3D en avril 2014, ainsi que des entreprises leaders en matière d’architecture et d’ingénierie, telles que Gensler, Thornton Thomasetti et Syska Hennessy. « L’idée de bâtiments imprimés en 3D était auparavant un rêve, mais il devient dorénavant une réalité », conclut le ministre des Émirats.

Source : museumofthefuture