in

Deux débris sphériques du vaisseau-cargo russe Progress retrouvés en Sibérie

Crédits : Wikimedia Commons

Le vaisseau-cargo Progress MS-04 a décollé le jeudi 1er décembre dernier et devait ravitailler l’équipage de l’ISS, mais il s’est consumé dans l’atmosphère quelques minutes après son décollage. Certains débris ont été retrouvés en Sibérie.

« À cause d’une situation anormale, nous avons perdu le vaisseau de ravitaillement Progress à une altitude de 190 kilomètres au-dessus d’une zone non peuplée et montagneuse de Touva (république russe de Touva). La plupart des fragments ont brûlé dans l’atmosphère, selon les informations préliminaires. » Voilà ce qu’indiquait l’agence spatiale russe Roskosmos la semaine dernière dans un communiqué.

C’est justement dans cette région sibérienne de Touva, frontalière de la Mongolie, que des débris du vaisseau ont été retrouvés comme l’ont annoncé le lundi 5 décembre les autorités locales. Ce sont des bergers qui ont découvert ces deux morceaux du vaisseau cargo de ravitaillement russe dont un objet volumineux et sphérique.

« Un autre débris, pas très grand, a été retrouvé dans la cour d’une maison dans le village d’Eïlig-Khem. Aucun excès de radiation d’iode ni de substances chimiques n’a été enregistré dans l’air », a déclaré le gouverneur de la région, Cholban Karaa -ool, en demandant également aux habitants locaux de ne surtout pas toucher les débris s’ils venaient à en trouver de nouveaux.

Le vaisseau-cargo Progress MS-04 transportait 2,4 tonnes de matériel, de l’eau, des carburants et aussi des produits alimentaires, des vêtements et des médicaments destinés aux astronautes de la Station Spatiale Internationale. Le spationaute français Thomas Pesquet, actuellement dans la Station Spatiale Internationale, avait déclaré que les stocks sont pour le moment suffisants et qu’en attendant un prochain ravitaillement, tout allait être partagé. « Heureusement, il n’y avait pas de collègues, il n’y avait pas d’amis dedans, c’est ça qui compte en premier lieu ».

Concernant la cause de cette perte, il pourrait s’agir d’un incendie dans les chambres de combustion du moteur au troisième étage de la fusée ou encore d’un assemblage de mauvaise qualité du moteur de la fusée, selon différentes sources relayées par 7sur7.

Avatar

Rédigé par David Louvet-Rossi