in

Des dizaines de naines brunes découvertes près du Soleil

Crédits: NOIRLab / NSF / AURA / P. Marenfeld

Des chercheurs-citoyens ont récemment permis la découverte de près d’une centaine de nouvelles naines brunes. La plupart, très froides, n’évoluent qu’à quelques dizaines d’années-lumière du Soleil.

En 2018, la NASA lançait un nouveau site dédié à la détection d’objets aux confins du Système solaire. Le projet, baptisé Backyard Worlds : Planet 9, compile plusieurs centaines de millions d’images du ciel en infrarouge prises par le télescope Wise, permettant à chacun de traquer depuis son canapé la présence de ces objets.

Dans cet esprit, le site propose des séries de flipbooks mettant en évidence plusieurs images d’une même portion de ciel prises à différents intervalles. L’idée consiste alors à cibler les objets qui semblent se déplacer progressivement. Les principaux suspects seront ensuite analysés par les astronomes qui déterminent ensuite leur nature.

95 nouvelles naines brunes

À la base, ce site a été mis en place dans le but de traquer l’hypothétique « planète 9 ». Si pour le moment ce monde n’a pas encore été découvert, des centaines d’autres objets ont en revanche pu être isolés, et notamment des naines brunes. Ces mondes, trop massifs pour être considérés comme des planètes, sont également trop peu massifs pour intégrer le rang des étoiles. Leurs températures internes ne sont en effet pas suffisantes pour permettre des réactions de fusions thermonucléaires. Autrement dit, les naines brunes ne brillent pas.

Ceci étant dit, plusieurs chercheurs citoyens, s’appuyant sur les données du site Backyard Worlds : Planet 9, ont permis la découverte de 95 de ces objets autour du Soleil. Preuve, une fois de plus, « que les membres du public peuvent jouer un rôle important dans la refonte de notre compréhension scientifique de notre voisinage solaire« , souligne Aaron Meisner, de la National Science Foundation.

naine brune
Illustration comparant les masses de planètes, de naines brunes et d’étoiles. Crédits : NASA / JPL-Caltech / R.Hurt (IPAC)

Chaînons manquants

Alors que les naines brunes peuvent être extrêmement chaudes, affichant des milliers de degrés Celsius, la plupart de ces nouveaux objets sont beaucoup plus froids. Certains s’approchent même de la température terrestre, et pourraient abriter des nuages ​​d’eau.

« La découverte et la caractérisation des objets astronomiques près du Soleil sont fondamentales pour la compréhension de notre place et de l’histoire de l’univers« , écrit la NASA dans un communiqué. « Avec leurs températures relativement froides, ces naines brunes nouvellement découvertes représentent un chaînon manquant recherché depuis longtemps au sein de la population de naines brunes« .

Pourquoi parle-t-on d’un chaînon manquant ? Parce qu’il y a six ans, des chercheurs ont fait une découverte étonnante : une naine brune affichant une température de 23°C. Baptisée WISE 0855, elle est toujours, à ce jour, la plus froide jamais isolée. Depuis sa découverte, cette naine brune est considérée comme un « ovni » par les astronomes dans la mesure où tous les autres objets de ce genre connus affichent des températures beaucoup plus élevées.

Ainsi, « cette nouvelle découverte nous aide à relier les points entre 0855 et les autres naines brunes connues« , conclut l’astrophysicien Marc Kuchner, du Goddard Space Flight Center de la NASA.