in

Découverte d’une galaxie dans notre arrière-cour cosmique

Crédits : NASA, ESA et L. Bedin / Observatoire astronomique de Padoue, Italie

Une équipe d’astronomes annonce la découverte, à 30 millions d’années-lumière seulement, d’une petite galaxie faiblement lumineuse. Un véritable fossile de l’Univers formé il y a environ 13 milliards d’années.

Les astronomes, en explorant l’Univers, tombent régulièrement sur quelques surprises. C’est le cas ici. En analysant l’amas globulaire NGC 6752, un groupe d’étoiles de la Voie lactée, les chercheurs avaient pour objectif d’estimer leur âge, en s’appuyant sur l’œil de lynx du télescope Hubble. Mais en observant les images, un groupe d’étoiles semblait se détacher. Après analyses de leur luminosité et de leur température, les chercheurs ont alors compris que ces étoiles n’appartenaient pas à la grappe. Elles étaient beaucoup plus lointaines, et beaucoup plus anciennes.

Arrière-cour cosmique

Ce nouvel objet intriguant les chercheurs, ceux-ci ont donc temporairement mis de côté l’analyse de l’amas globulaire pour se concentrer sur ces étoiles. Des analyses plus approfondies ont alors dessiné les contours d’une petite galaxie évoluant à seulement 30 millions d’années-lumière de la Terre. La distance peu paraître gigantesque à première vue, mais en termes astronomiques, on reste dans le quartier de notre Galaxie. Les détails de l’étude sont publiés dans les Monthly Notices of the Royal Astronomical Society Letters.

galaxie
Cette image composite montre l’emplacement de la galaxie naine accidentellement découverte, nichée derrière le groupe globulaire de premier plan NGC 6752. Crédits : NASA, ESA.

Une galaxie très, très ancienne

Ce nouvel objet – baptisé Bedin 1 – ne mesure que 3 000 années-lumière de diamètre. Autrement dit, cette galaxie fait pâle figure à côté des 100 000 années-lumière de diamètre de la Voie lactée. En voyageant à la vitesse de la lumière, il vous faudrait tout de même 3 000 ans pour la traverser de part en part. Sur le plan galactique, Bedin 1 reste pourtant minuscule… Mais aussi incroyablement faible. Les étoiles qui la composent sont donc très anciennes : environ 13 milliards d’années, estiment les chercheurs. Cette petite galaxie “sphéroïdale” se serait ainsi formée alors que l’Univers n’était âgé que de 800 millions d’années. Un véritable “fossile cosmique”.

Des galaxies du genre, les astronomes en connaissent quelques-unes. Celle-ci en revanche, se distingue par son isolement. Elle se place en effet à près de 2 millions d’années-lumière du plus grand hôte le plus proche, NGC 6744, une galaxie plus grande que la Voie lactée située à environ 25 millions d’années-lumière de la Terre. De par son emplacement, Bedin 1 est donc probablement la galaxie naine la plus isolée découverte à ce jour.

Source

Articles liés :

Un trou noir de la taille de Jupiter se baladerait dans notre Galaxie

La galaxie la plus brillante de l’Univers engloutit ses voisines

Découverte d’une galaxie “fantôme” juste à côté de la Voie lactée

Découverte d’une galaxie dans notre arrière-cour cosmique
noté 5 - 1 vote[s]