in ,

Croyez-nous, vous souhaiterez à tout prix éviter cette plante

Crédits : Cgoodwin / Wikimedia Commons

Malgré ses allures de jolie plante aux feuilles bien vertes, la Gympie Gympie fait partie de ces petites sournoiseries de la nature, de ces grands dangers si bien camouflés. La toucher, voire même seulement l’approcher est synonyme de mauvais, de très mauvais moment à passer.

Elle a pourtant de quoi séduire les amateurs de plantes vertes, la Gympie Gympie, Dendrocnide moroides de son vrai nom, avec sa tige centrale atteignant un à deux mètres de hauteur et ses grandes feuilles vertes en forme de cœur. Mais tout ceci n’est qu’apparence pour la plante australienne, et bien qu’en danger d’extinction, elle reste l’une des plantes les plus virulentes et craintes de la Terre.

Sur la Gympie Gympie, de la famille des Urticaceaetout ce qui est visible est danger ; seules les racines sont inoffensives. Mais ce qui est étonnant, c’est que les tiges, les feuilles, mais aussi l’air environnant est dangereux. Ceux-ci sont saturés en petits poils urticants qui délivrent une toxine surpuissante.

Le simple fait de rester à côté peut provoquer des nausées, ou des saignements de nez. Prendre le risque de la toucher, c’est s’assurer de passer un très mauvais moment, et pour longtemps. D’intenses sensations de brûlure envahissent la gorge, les aisselles et l’aine, entre autres, des sensations qui peuvent durer des semaines, voire des mois. Seuls plusieurs passages de bandes de cire sur la zone lésée semblent soulager l’intense douleur, en arrachant la plupart des poils urticants.

Source : io9