in

Alerte rouge au Chili, le volcan Calbuco s’est réveillé hier soir après 43 ans d’inactivité

Crédits : Capture vidéo / Youtube / Timestorm Films

Le Calbuco, situé à 2 003 mètres d’altitude, est le plus dangereux des 90 volcans du Chili et s’est réveillé hier soir, après une inactivité de 43 ans.

Une première éruption, puis une deuxième ce matin, et une alerte rouge touche les villes de Puerto Montt et Puerto Varas, de la région de Los Lagos, soit environ 5 000 personnes concernées. Les populations se trouvant à moins de 20 kilomètres du volcan sont évacuées et l’armée a pris le contrôle des zones proches du volcan. Aucun individu n’est blessé ou disparu pour le moment, comme l’a précisé le ministre de l’Intérieur, Rodrigo Peñailillo.

Le sud de l’Argentine a également été alerté, la ville de Bariloche se situant à 100 kilomètres du volcan. « Étant donné la vitesse et la direction du vent, on estime que les cendres volcaniques arriveront sur Bariloche et sa région dans les prochaines heures », indique le quotidien La Cordillera. La panique se fait bien ressentir chez les populations des villes alentour, même si 4 000 personnes ont déjà été évacuées hier soir.

Le Calbuco a pris le Chili par surprise : le début de son activité n’a pas été détecté. À 18 h (heure locale) hier soir, une « éruption assez explosive », selon le vulcanologue Gabriel Orozco, est survenue. Il explique : « Actuellement la colonne éruptive a une hauteur d’environ 10 kilomètres, ou un peu plus (…) cette éruption va faire retomber une grande quantité de cendres ». Il précise également que le risque le plus important est que « cette colonne s’effondre ». Aucune coulée de lave pour le moment, mais une colonne impressionnante de fumée blanche recouvre toute la ville de Puerto Montt.

Sources : Sciences et Avenir, Paris Match, 20 minutes,