in

Ce chargeur sans fil frôle la perfection pour les voitures autonomes !

Crédits : Oak Ridge National Laboratory

Une équipe de chercheurs américains a mis au point un dispositif de charge sans fil très performant à destination des véhicules autonomes. En effet, il est question d’un transfert d’énergie de 120 kW avec une efficacité frôlant la perfection !

Une charge sans fil très rapide

Et si dans un avenir plus ou moins proche, nous pouvions recharger nos véhicules électriques aussi vite que le temps actuellement nécessaire à faire un plein de carburant ? Cette promesse a longtemps été une sorte de fantasme, qui pourrait pourtant devenir réalité plus vite que prévu.

En effet, les chercheurs américains du Oak Ridge National Laboratory (ORNL) ont présenté leur système de recharge sans fil par induction, qui pourrait bien être une révolution, selon un communiqué publié le 19 octobre dernier. Les chercheurs évoquent des transferts de 120 kW d’énergie avec un rendement de 97%. Il s’agit pour ainsi dire de la même performance réalisée par les actuels chargeurs rapides munis de câbles !

Un projet de longue haleine

En 2016, la même équipe de scientifiques avait présenté un système similaire dont la capacité était de 20 kW – ce qui était déjà honorable. En réalité, les chercheurs se sont attelés ces deux dernières années à perfectionner ce même dispositif, dans le but d’obtenir une puissance six fois plus importante !

Ceci a été possible via la mise au point d’un type de bobine inédit, couplé aux récents dispositifs électroniques de puissance en carbure de silicium. Le résultat se présente sous la forme d’une bobine qui ne connaît pas la surchauffe, en plus d’être légère et compacte. De plus, les pertes de puissance durant la charge sont très faibles.

Il faut savoir que le dispositif utilise en réalité deux bobines. La première traite l’énergie du réseau puis la convertit en courant alternatif à haute fréquence capable de générer un champ magnétique. Ensuite, l’énergie est transférée à travers un vide d’air de près de 15 cm vers la seconde bobine. Celle-ci assure la reconversion de l’énergie en courant continu et la stocke dans les batteries de l’engin.

Crédits : Oak Ridge National Laboratory

Une utilisation directement sur la route ?

Les chercheurs américains ont déclaré vouloir poursuivre leurs recherches et arriver à une capacité de transfert de 400 kW ! Ceci abaisserait le temps recharge complète d’un véhicule électrique à environ un quart d’heure. Surtout, la même équipe imagine un projet parallèle de recharge dynamique qui pourrait être directement intégré à la route et fonctionner alors que les véhicules se trouvent en mouvement !

Sources : EurekAlertFutura Sciences

Articles liés :

Smartphones : voici le premier vrai chargeur sans fil et sans contact !

Le rechargement du smartphone deviendra-t-il bientôt inutile ?

Cette batterie au lithium est capable de “digérer” le CO2 !