in ,

Carte : la moitié de la population mondiale vit sur 1% des terres émergées

Une carte mondiale inédite expose ce phénomène déroutant tout en ne tenant absolument pas compte des frontières étatiques. Sans surprise, la plus forte concentration de population se trouve en Asie.

Cette fameuse carte visible sur le site Metrocosm a été élaborée à l’aide de données statistiques appartenant au Socioeconomic Data and Applications Center (SEDAC) affilié à la NASA. Alors que sur ce type de cartes démographiques, les données tiennent généralement compte des différents états, ce n’est pas le cas ici.

Chaque point jaune correspond à un nombre de 8000 personnes ou plus et représente une surface de 9 square miles, soit environ 23,5 km² (1 square mile = 2,59 km²). La densité de population y est donc d’au moins 350 habitants au kilomètre carré. Au contraire, les zones en noir comportent moins d’habitants que le seuil des zones en jaune.

Cela permet donc de comprendre que la moitié de la population vit dans les zones en jaune sur la carte, tandis que l’autre moitié se trouve dans les zones en noir. Cela permet également de noter que l’immense majorité des terres émergées reste finalement peu peuplée tandis que 1 % de ces mêmes terres accueillent la moitié de la population mondiale.

Les terres en jaune sur la carte comportent des zones dans lesquelles il est possible de parler clairement de surpopulation comme en Inde, au Bangladesh et dans une bonne partie de la Chine qui concentrent ensemble 46 % de la population mondiale. Il est même possible d’identifier certaines villes telles que Chengdu et Chongqing (centre de la Chine), dont la région concentre plus de 100 millions de personnes à elle seule ! (voir ci-dessous)

(Crédit image : Metrocosm)

Dans un degré moindre, il est possible de distinguer l’île de Java en Indonésie et ses 140 millions d’habitants, ainsi que la capitale japonaise Tokyo et ses 37 millions d’âmes (voir ci-dessous).

(Crédit image : Metrocosm)

En Europe, un compromis entre foyers de peuplements et espace semble avoir été trouvé même s’il est tout de même possible d’identifier quelques grands centres urbains tels que Paris, Londres, Dortmund-Cologne-Essen, Amsterdam, Rotterdam, Milan ou encore Rome et Istanbul.

(Crédit image : Metrocosm)

En Afrique du Nord, nos yeux se rivent automatiquement sur la vallée du Nil et son delta (Égypte) où se trouve la mégalopole et capitale Le Caire.

(Crédit image : Metrocosm)

Sources : MetrocosmSEDAC