in

Les boissons très chaudes, probablement cancérogènes selon l’OMS

Crédits : NeuPaddy / Pixabay

Le Centre international de la recherche sur le cancer, agence de l’Organisation mondiale de la santé révèle que la consommation de boissons très chaudes peut provoquer le cancer de l’œsophage. Les boissons ne sont pas en cause, ce sont les températures.

Huitième cause la plus fréquente de cancer et l’un des plus meurtriers, le cancer de l’oesophage peut « probablement » être provoqué par la consommation de boissons très chaudes, comme l’a déclaré le Centre international de la recherche sur le cancer, agence de l’Organisation mondiale de la santé, dans la revue The Lancet. « Ces résultats laissent penser que la consommation de boissons très chaudes est une cause probable de cancer de l’œsophage et que c’est la température, plutôt que les boissons elles-mêmes, qui semble être en cause » précise Christopher Wild, directeur Centre international de la recherche sur le cancer.

Les boissons très chaudes sont celles qui sont consommées à partir de 65°C. Faut-il alors se priver de la boisson préférée des Français, le café, ou encore de thé ? Non, car il est rare de consommer ces boissons à de telles températures, à moins d’aimer se brûler. « Les températures normales pour le café et le thé dans les pays européens et l’Amérique du Nord sont bien en deçà. Le café et le thé sont souvent bus en dessous de 60 degrés » explique le Dr Dana Loomis, épidémiologiste du CIRC.

De plus, ce caractère cancérogène de la consommation de boissons très chaudes n’est pas systématique. « On ne va pas arrêter de boire du café pour ça. Cela peut le provoquer. De fait, boire trop chaud favorise une mauvaise vascularisation au niveau de l’œsophage. Mais il ne faut vraiment pas avoir peur de se brûler » explique le Dr. Henri Pujol, cancérologue, à 20 Minutes.

Toutefois, si vous voyagez en Amérique du Sud ou encore dans certains pays tels que la Turquie, la Chine ou encore en Iran, veillez à vérifier la température avant de tremper vos lèvres dans votre breuvage, puisque le thé ou le maté y sont souvent servis à environ 70°C.

Sources : thelancet, 20minutes