in

Les mamans pourront bientôt voir leur bébé dans l’utérus avec un casque de réalité virtuelle

Crédits : Wikimedia Commons

Les futures mamans seront bientôt en mesure d’obtenir un regard clair et à 360° du fœtus qui grandit dans leur utérus grâce à un simple casque de réalité virtuelle. Selon une équipe de chercheurs du Brésil, cette technologie pourrait même être disponible dans seulement un an.

Même si l’imagerie 3D des fœtus est déjà disponible, les images obtenues restent encore statiques et relativement floues. Grâce à une nouvelle technique impliquant la réalité virtuelle, les images de fœtus pourraient devenir bien plus claires et consultables à 360°. Pour les chercheurs, cette technique représente une prochaine étape qui pourrait non seulement permettre aux parents de visualiser leurs futurs enfants, mais également aider les chercheurs à mieux comprendre l’anatomie du fœtus.

Dans leur recherche, les scientifiques ont utilisé cette technique pour visualiser et faire des modèles 3D de 25 fœtus. Celle-ci n’a pas fonctionné pour seulement deux d’entre eux, les niveaux de liquide amniotique étant trop faibles pour obtenir une image d’assez haute résolution comme l’a déclaré le Dr Heron Werner Jr au cours de la réunion annuelle de la Radiological Society of North America, relayé par Live Science.

Cette nouvelle technique implique dans un premier temps la production de modèles 3D d’un fœtus en utilisant l’IRM (imagerie par résonance magnétique) et des techniques d’ultrasons ou une combinaison des deux. Ensuite, les images obtenues sont assemblées pour réaliser le modèle 3D du fœtus. Pour leur recherche, les chercheurs ont utilisé le casque de réalité virtuelle Oculus Rift 2. Les femmes qui ont testé cette technique ont été bluffées et ont eu l’impression de se balader aux côtés de leur enfant tout en ayant également une écoute parfaite des battements de son cœur.

C’est une technique qui pourrait apporter un grand plus du côté des médecins concernant l’évaluation de la santé et le développement d’un fœtus, puisqu’elle permet d’avoir une vision globale de toutes les caractéristiques internes et externes de ce dernier. Par exemple, un médecin pourrait zoomer sur toute la longueur des voies respiratoires d’un fœtus pour trouver des masses qui pourraient les bloquer et ainsi mieux déterminer les options d’accouchement.