in ,

Besa Mafia, le site de (faux ?) tueurs à gages du Dark Web

Crédits : PublicDomainPictures / Pixabay

Vente d’armes à feu, pédopornographie, informations bancaires volées… Le Dark Web regorge d’activités illégales à travers de nombreux sites. Mais ces derniers temps, l’un d’entre-eux attire plus que les autres, l’attention des médias spécialisés. 

Besa Mafia, est un site assez récent qui propose d’éliminer la victime de votre choix de différentes manières moyennant entre 5 000 et 30 000 dollars. Les administrateurs de ce site se présentent simplement comme la mafia albanaise dispersée aux États-Unis, en Europe et en Albanie. La page d’accueil explique son fonctionnement très simple aux visiteurs :

“Si vous voulez tuer quelqu’un, ou juste lui donner une bonne leçon, on est là pour ça. Nous disposons d’assassins professionnels à travers les États-Unis, le Canada et l’Europe.” Besa Mafia poursuit en assurant ne pas être “des policiers en civil” : “Aucun risque de se faire prendre, nous sommes des professionnels. On ne vous demande pas votre nom, ni qui vous êtes et où vous habitez. Pas besoin de votre carte de crédit ou votre compte bancaire. Vous payez en Bitcoin une fois que le travail est terminé”, le Bitcoin étant la monnaie anonyme du Dark Web.

En terme de “commande”, après inscription, le site nous demande des informations et une photo sur la personne visée. Il faut ensuite choisir un des services proposés allant de 5 000$ à 30 000$ avec par exemple, l’assurance que le meurtre soit maquillé en accident pour 4 000$. Il est également possible de donner une simple leçon pour 500$ et le prix en plus à payer pour brûler la voiture de la cible est de 1 000$. Il est même possible de s’inscrire en tant que tueur en renseignant la manière que vous comptez suivre et si vous avez déjà suivi des entrainements spéciaux.

Canular, arnaque ou business criminel ?

Faut-il vraiment prendre au sérieux les services proposés sur ce site ou ne s’agit-il que d’un simple canular ? Ces soi-disant tueurs à gages sont-ils de véritables meurtriers ou des arnaqueurs encaissant le montant du contrat avant de disparaître ? Ce sont les questions que l’on se pose à première vue. Si le site est régulièrement soupçonné d’être une arnaque, Risk Based Security (site anglais spécialisé dans l’analyse de violation de données et les renseignements sur la vulnérabilité) a récemment rapporté que des données supposément hackées permettaient d’en savoir un peu plus sur les dessous et le fonctionnement réel de Besa Mafia. Parmi ces données, une liste de tueurs à gages, une liste de clients annoncés comme approuvés, des anciens messages échangés entre administrateur et client, des photos et identités de certaines cibles dont quelques photos “preuves” qui font froid dans le dos.

Pour Chris Monteiro, un chercheur indépendant qui travaille à révéler la vérité sur ce site, il s’agit bien d’une arnaque. « Ces mecs se sont fait au moins 50 bitcoins [environ 20.000€] grâce au site », a-t-il déclaré à Vice. Il a réalisé une infographie présentant les méthodes des escrocs derrière le site et promet de diffuser de nouvelles informations au compte-goutte.

model-1

Face aux critiques, les administrateurs du site cherchent à augmenter leur crédibilité, ils ont ainsi publié une vidéo où un homme brûle une voiture et montre un papier où l’url du blog en question est inscrite. Preuve réelle ou créée pour l’occasion ? Les futures révélations de Chris nous le diront peut-être. Ce site illustre en tout cas une fois de plus la face sombre de cet internet caché, mais aussi la facilité dont les escrocs parviennent à organiser leur business en ligne.

Source : motherboard.vice.com
Source : motherboard.vice.com

Sources : Pirate.londonVice