in

Astéroïde, météore, météorite et comète : quelle est la différence ?

Crédits : iStock

En dépit de leur petite taille physique, astéroïdes, météores, météorites et comètes offrent des indices importants sur la formation de notre système solaire. Et malgré leur importance, leurs dénominations sont souvent utilisées de façon interchangeable. Au final, quelle est la différence ?

Qu’est-ce qu’un astéroïde ?

Les astéroïdes sont des objets rocheux plus petits que les planètes laissées par la formation de notre système solaire. Lorsque le nuage de gaz et de poussière s’est effondré pour former notre Soleil, une grande partie de la matière restante a servi à la formation des planètes – terrestres et gazeuses – en orbite autour de notre étoile. De plus petits fragments de roche ont en revanche été laissés sur le banc de touche : ce sont les astéroïdes. Parmi les millions d’entre eux, le plus grand est Cérès, avec ses 940 kilomètres de large, bien qu’il ait récemment été reclassé comme étant une planète naine.

Pour notre sécurité, la NASA suit un sous-ensemble d’astéroïdes, les « objets proches de la Terre ». Leurs trajectoires ont été influencées par la poussée gravitationnelle de nos chères planètes voisines – en tout cas assez pour qu’elles puissent représenter un danger potentiel. Grâce aux relevés infrarouges du ciel comme les missions WISE et NEOWISE de la NASA, nous connaissons environ 1 000 astéroïdes proches de la Terre qui mesurent plus de 1 000 mètres de diamètre. De plus petits astéroïdes proches de la Terre, connus pour exister et recensés sur la base d’une analyse statistique, sont au nombre de 18 000.

La plupart ne sont pas ronds comme des planètes, mais de forme irrégulière, parfois en raison d’impacts répétés au fil du temps. Ils sont également connus pour orbiter les uns autour des autres, suivant leur chemin autour du Soleil par paires ou par petits groupes. Ces objets ne sont pas assez grands pour conserver leurs propres atmosphères, et leurs compositions varient principalement en raison de l’endroit où ils se sont formés. Notez enfin que la plupart des astéroïdes résident dans la ceinture d’astéroïdes, entre les orbites de Mars et de Jupiter, probablement parce que l’attraction gravitationnelle de Jupiter les a empêchés de s’accumuler dans un système planétaire plus grand.

Jusqu’à récemment, tous les astéroïdes connus ornaient notre Soleil en tant que membres de notre système solaire. Mais cela a changé en octobre 2017 lorsque les astronomes ont découvert le premier visiteur interstellaire à passer à travers notre voisinage solaire. Oumuamua, de son nom, nous vient donc d’ailleurs – on ne sait pas d’où exactement -, se déplaçant trop rapidement pour être capturé par l’attraction gravitationnelle de notre Soleil. L’objet continuera donc son voyage à travers l’espace interstellaire, et nous ne le reverrons plus jamais.

Qu’est-ce qu’une comète ?

Les comètes sont également composées de matériaux provenant de la formation de notre système solaire, et formées à peu près au même moment que les astéroïdes. Cependant, les astéroïdes se sont formés vers les régions internes de notre système solaire où les températures étaient plus élevées. Donc, seuls les roches ou les métaux pouvaient rester solides sans fondre. Les comètes se sont formées à des distances plus éloignées du Soleil, au-delà de ce que nous appelons la ligne de gel (ou de glace) située après les orbites de Mars et de Jupiter, où les températures étaient suffisamment basses pour que l’eau se mette à geler.

Les comètes sont donc des morceaux de gaz gelé, de roche, de glace et de poussière qui orbitent autour de notre Soleil. Elles sont identifiées par leurs queues constituées de jets de gaz et de poussières qui se mettent à fondre là l’approche du Soleil.

Que sont les météores et les météorites ?

Un météore est simplement un petit astéroïde qui tente d’atterrir sur Terre, mais qui se retrouve très vite vaporisé par l’atmosphère terrestre. La résistance à la roche due à l’atmosphère terrestre fait augmenter sa température. Nous voyons parfois l’air chaud et incandescent créé par ces météores enflammés et les surnommons « étoiles filantes ».

Les météorites, elles, sont des météores qui survivent à la plongée dans l’atmosphère terrestre et parviennent à atterrir à la surface de notre planète. Elles sont généralement composées de fer ou de roche, c’est-à-dire un mélange d’oxygène, de silicium, de magnésium, de fer et d’autres éléments.

Source