in

Artemis : voici qui s’occupera des prochaines combinaisons lunaires

Crédits : NASA

La NASA vient de sélectionner la société américaine Axiom Space pour développer les combinaisons spatiales lunaires de la mission Artemis 3 qui vise à faire atterrir des astronautes près du pôle sud lunaire en 2025 ou 2026.

La NASA ne pouvait pas se permettre de retourner sur la Lune avec ses combinaisons vieillissantes. Les précédentes générations ont en effet été pensées pour servir les missions de la navette spatiale et de l’ISS. Au cours de ces dernières années, l’agence a donc travaillé sur de nouveaux « costumes ». Ces différents programmes ont cependant coûté trop cher et leur développement a pris trop de retard. Récemment, la NASA a donc décidé de se tourner vers le secteur privé.

Il y a plusieurs semaines, l’agence avait finalement jeté son dévolu sur deux entreprises : Collins Aerospace, une habituée du secteur, et Axiom Space, nouvelle dans ce domaine. Cette société travaille cependant déjà avec la NASA dans le cadre de missions privées vers l’ISS. Les deux entreprises auront accès à un contrat d’une valeur totale de 3,5 milliards de dollars pour fournir des combinaisons de 2025 à 2034.

Le premier atterrissage sur la Lune du programme Artemis étant prévu pour 2025 ou 2026, nous savions que l’une de ces deux entreprises allait avoir la chance de pouvoir fournir les premières combinaisons lunaires depuis la fin de l’ère Apollo. Finalement, c’est Axiom Space qui vient de remporter la mise.

« Grâce à plus de cinquante ans d’expertise en matière de combinaisons spatiales, la NASA a défini les exigences techniques et de sécurité pour la prochaine génération de combinaisons spatiales. Axiom Space sera responsable de la conception, du développement, de la qualification, de la certification et de la production de ses combinaisons spatiales et de l’équipement de soutien qui répondront à ces exigences clés de l’agence pour Artemis 3« , ont déclaré les responsables de l’agence dans le communiqué.

artemis lune combinaisons axiom space
Vue d’artiste de deux astronautes en combinaison spatiale travaillant sur la Lune. Crédits : NASA

Axiom Space devra tester ses combinaisons dans un environnement semblable à l’espace avant le lancement d’Artemis 3. Sur place, ces combinaisons devront en effet répondre à une variété d’exigences, y compris permettre jusqu’à six sorties sur la surface lunaire ou être capables de limiter à cent grammes la quantité de régolithe lunaire (une matière très collante et abrasive) rapportée dans l’environnement de la cabine après chaque sortie.

Un futur ordre de mission couvrira ensuite les missions avec équipage ultérieures. On ignore encore qui d’Axiom Space ou de Collins Aerospace se chargera de les développer. En attendant, l’agence se prépare pour la prochaine tentative de lancement d’Artemis 1 qui prévoit d’envoyer une capsule Orion non habitée autour de la Lune, après deux tentatives infructueuses. L’agence pourrait retenter sa chance le 23 septembre si toutes les conditions sont réunies. La mission doit durer environ quarante-deux jours.