in ,

Cette start-up française propose des abris de secours sous forme de containers souterrains

Crédits : af_istocker / iStock

Après les maisons containers, voici les abris de secours containers. Évidemment, les adeptes du survivalisme y trouvent un intérêt certain, mais en réalité, il est tout à fait possible d’aménager ce genre d’abri de diverses façons.

Des containers sous terre

Depuis plusieurs années, les containers, dont le recyclage à proprement parler est quasiment inexistant, sont de plus en plus utilisés et aménagés en tant que logements. Il faut dire qu’il s’agit d’un matériau très résistant, facile à l’installation et bénéficiant d’une bonne étanchéité. En 2017, l’architecte britannique James Whitaker avait ainsi suscité l’étonnement avec sa maison à containers multiples. Évoquons également le cabinet chinois CRG Architects qui avait présenté un projet de gratte-ciel élaborés avec des containers empilés en 2015.

La start-up française Refuge dans mon jardin propose quant à elle depuis 2019 une autre manière d’utiliser les containers maritimes. En effet, il est question d’abri de secours sous terre à deux niveaux de profondeur au choix : six ou douze mètres. La discrétion est d’ailleurs de mise, car après la mise en terre du container, ce dernier est ensuite recouvert d’une coque en béton armé et de végétation. L’accès à la pièce est possible en passant par une sorte de trappe s’apparentant à une bouche d’égout.

abri container jardin
Crédits : capture YouTube / Florence Sanner

Pour le survivalisme, mais pas seulement

L’intérieur dont la surface est de 15 m² contient tout le nécessaire afin de passer un long moment sous terre, notamment en cas de cataclysme. Évidemment, les survivalistes et autres personnes en accord avec la théorie de l’effondrement sont les plus susceptibles de trouver un intérêt à ce type de solution. Florence Sanner, fondatrice de Refuge dans mon jardin, avait d’ailleurs initialement pensé à proposer son abri comme protection contre les fuites radioactives. Ainsi, la présence de ce concept au prochain Salon du Survivalisme en mai 2022 n’est pas le fruit du hasard.

Toutefois, il faut savoir que les premiers clients de la start-up n’étaient pas des survivalistes. En effet, il s’agissait simplement d’un couple désirant aménager un coin tranquille à l’abri de tout bruit provenant de l’extérieur. Par ailleurs, des demandes très diverses ont atterri sur la table de Florence Sanner. En effet, certains clients ont exprimé le désir d’acquérir un container sous terrain pour y aménager un coffre-fort, une cave, un studio d’enregistrement ou encore une salle de cinéma.

Refuge dans mon jardin livre ses abris clés en main et propose de très nombreuses options : capacités de stockage, approvisionnement en eau potable, autonomie alimentaire et en énergie, moyens de communication, ventilation ou encore commodités (toilettes, etc.). Citons également les moyens de surveillance, les équipements de santé et de sécurité ainsi que des dispositifs de traitement des déchets et des eaux usées.