in

Un cabinet d’architecte va construire des gratte-ciels avec des containers empilés

Un cabinet d’architecte est à l’origine d’un projet pharaonique : la conception d’une paire de tours élaborée à l’aide de containers empilés. Le but? Se servir d’une superficie réduite pour héberger une population importante en nombre.

Le cabinet CRG Architects basé à Shenzhen en Chine, regroupe une équipe d’architectes espagnols œuvrant depuis plus de 20 ans dans des pays aussi variés que la Chine, l’Espagne, le Mexique, le Nigeria ou encore la République Dominicaine. Ce cabinet a participé à un concours du SuperSkyScrapers, une organisation basée au Royaume-Uni. Le concours était destiné à permettre à des équipes d’architectes de dessiner des bâtiments afin de reloger des populations démunies de Mumbai (Bombay) de façon décente. Le projet de CRG Architects baptisé Steel City est arrivé troisième, et a le mérite d’être original.

Le bidonville de Dharavi, plus grand bidonville d’Asie avec près de 700.000 habitants, pourrait bientôt être rasé. En plein centre-ville de Mumbai, c’est cet endroit insalubre qui avait inspiré le célèbre film Slumbdog Millionnaire sorti en 2008. Le projet de CRG Architects répond donc à un besoin, qui à lui seul ne suffira bien sûr pas à combler, mais qui pourra donner à réfléchir quant aux diverses solutions de relogement pour une population démunie aussi nombreuse qu’une ville moyenne américaine (autant que Detroit après son déclin en 2013).

Des containers empilés pour constituer deux gratte-ciels colorés, voici l’idée. Comme il est visible sur les images, les façades en forme de cylindre et les différentes couleurs ne sont pas un hasard : elles prennent en compte l’exposition au soleil afin de réguler la température intérieure des buildings. Le plus grand des deux bâtiments (400m de hauteur) pourrait loger quelque 1400 familles soit environ 5000 personnes dans les 2344 containers recyclables prévus dans le projet. Le second, plus petit, verrait sa capacité divisée par deux.

Pour l’instant, les deux tours sont au stade du design, mais il ne s’agit pas ici d’une nouveauté concernant un tel procédé. En effet, en 2011, une entreprise suisse baptisée Freitag (commerce de sacs) érigeait dans la ville de Zurich une tour de 26 m de hauteur, faite de containers empilés, restant aujourd’hui la plus haute tour du genre. Si le projet de CRG Architects se concrétisait, la tour suisse serait alors près de 20 fois plus petite que le plus haut des deux gratte-ciels du projet prévu à Mumbai.

Crédits : CRG Architects Crédits : CRG Architects

Sources : HuffingtonPostImmoweekFrance Inter

Crédit photo : CRG Architects