in

Les abeilles meurent-elles vraiment si elles vous piquent ?

Crédits : sumx/Pixabay

Pacifistes de nature, les abeilles sont également capables de piquer en cas d’ultime recours. Leur piqûre est très douloureuse pour les humains, voire dangereuse suivant les cas, mais ce n’est rien à côté de ce qui leur attend.

Pourquoi les abeilles meurent-elles après avoir piqué ?

Tout d’abord, notez que toutes les espèces d’abeilles (environ 20 000 dans le monde) ne sont même pas capables de piquer. Les Meliponini sont par exemple une tribu d’abeilles sociales sans dard. La plupart de ces insectes évoluent sous les tropiques. Et plutôt que de piquer, elles mordent.

Cela étant dit, qu’en est-il de celles qui piquent ? Ces abeilles n’ont pas tendance à mourir en piquant d’autres insectes ou araignées, ce qui a tendance à se produire uniquement si elles se sentent agressées. En effet, leur dard est généralement capable de percer un exosquelette relativement mince et peut être extrait sans subir de dommages.

Cependant, la peau humaine est beaucoup plus épaisse que la plupart des exosquelettes d’insectes, ce qui signifie que les dards d’abeilles, qui sont crochetés, ont tendance à rester logés une fois l’attaque infligée. Résultat : les abeilles redécollent, mais en étant éventrées. Ces insectes peuvent alors survivre quelques heures, mais ils finiront par succomber d’une défaillance des organes internes.

D’autres insectes volants sont toutefois capables de survivre après avoir piqué un humain. C’est notamment le cas des bourdons, des frelons ou des guêpes qui ont des dards plus lisses. Leur dard ne reste donc pas coincé dans la peau humaine. C’est d’ailleurs également la raison pour laquelle ces insectes sont capables de revenir à la charge aussi souvent et rapidement.

abeilles
Crédits : PollyDot / Pixabay

Pourquoi les abeilles piquent-elles ?

Qu’est-ce qui encourage les abeilles à passer à l’offensive ? Sont-elles des créatures naturellement agressives ou sont-elles simplement incomprises ?

Ces insectes sont en réalité de nature très timide lorsqu’elles sont loin de leur ruche et n’ont rien à protéger. Les deux seules façons significatives d’amener une abeille à vous piquer sont de provoquer la piqûre en l’attrapant ou en essayant de l’écraser, mais aussi en s’approchant trop près de son nid. Les guêpes ont quant à elles tendance à être plus audacieuses et plus agressives que les abeilles.

Notez enfin que les abeilles femelles (celles qui ont le dard) sont également très heureuses de se battre en équipe en cas de besoin. Si une menace perçue est en effet considérée comme trop importante pour une abeille solitaire, celle-ci peut « appeler ses sœurs » à l’aide en libérant une phéromone d’alarme.